Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Messages

Sujet : [Fiche] Python regius le Lun 4 Juil - 12:47

Zushn

Modérateur
Modérateur
avatar
  Le python royal 
Python regius
 
 
 
 
Classification
 
Règne : Animalia
Embranchement : Chordata
Classe : Reptilia
Sous-classe : Lepidosauria
Ordre : Squamata
Sous-ordre : Serpentes
Infra-ordre : Alethinophidia
Famille : Pythonidae
Genre : Python
Espèce : Python regius


 
 
 
 

 
Le python royal a été décrit la première fois scientifiquement par Georges Shaw, en 1802.
Il fut baptisé Boa regia.


42 ans plus tard, Dumeril et Bibron le reclassèrent dans le genre Python, et le renommèrent Python regius.
 
Il n'y a aucune sous-espèce de Python regius répertoriée actuellement.
 
 
Aire de répartition
 
En partant de l'Ouest (Sénégal) puis en longeant toute la côte (Guinée, Côté d'Ivoire, Burkina Faso, Ghana, Togo, Bénin, Nigeria) jusqu'en Afrique Centrale (Cameroun, République Centrafricaine, Sud du Tchad, Sud du Soudan, Nord de la République démocratique du Congo, Ouganda).
 
 
 
 
 
Réglementation
 
Annexe II de la CITES.
 
Annexe B du règlement CE 338/97.
 
Ne fait pas partie de la faune française ou guyannaise 
(Arrêté du 19 novembre 2007 - Arrêté du 15 mai 1986).
 
N'est pas considéré comme une espèce dangereuse ou délicate 
(Arrêté du 21 novembre 1997 –  Arrêté du 10 août 2004).
 
Libre de détention (sans CDC-AOE) en France dans la limite de 25 spécimens adultes 
(Arrêté du 10 août 2004).
 
 
Description
 
 
 
 
 
C'est un petit python du continent africain (à peu près ex-aequo niveau taille /poids avec Python anchietae).
 
Les pythons royaux adultes maintenu en captivité mesurent généralement entre 120 et 150 cm (records de 173 cm pour les mâles, et 188cm pour les femelles), et pèse entre 1 et 4 kg.
 
Grosse femelle adulte
 
 
 
 
 
Dans la nature, des spécimens de plus de 180 cm pour un poids de près de 8 kg ont été découverts. Il s'agissait de grosses femelles d'un âge très avancé.

Voici ma femelle adulte de 8 ans, à côté d'un BlackBerry (je savais pas quoi prendre d'autre...sinon le sol est propre et la pièce à 29 C°).



Et mon mâle de 9 ans




L’espérance de vie de ce python se situe entre 20 et 30 ans.
Le record de longévité en captivité est de 47 ans (Zoo de Philadelphie).
 
La coloration des pythons royaux est composée de tâches marrons plus ou moins claires et dorées, sur un fond d'un noir intense.
Beaucoup de spécimens ont une ligne dorsale continue les 20 derniers centimètres de leurs corps.
La face ventrale est munie d'écailles larges, de couleurs blanches, avec quelques tâches noires.


 
 
 
 
Il existe de très nombreuses mutations de couleurs chez cette espèce (4701 exactement, le 4 juillet 2016).
Seulement une poignée de ces mutations se trouvent dans la nature. 

Ce serpent est un constricteur, et ne possède pas de glandes à venin (aglyphe).
 
Sa dentition est de type pleurodonte, c'est à dire que les dents se soudent sans racines, latéralement, contre le bord interne des mâchoires, et ainsi tombent et se remplacent durant toute la vie de l'animal.



Les yeux sont protégés par une lunette pré-cornéenne. L’iris et la pupille sont de couleur foncé, et la pupille est elliptique (espèce nocturne).

Chez cette espèce, la pupille peut s'enfoncée naturellement, ressemblant alors une balle de ping-pong enfoncée ou à un éclat de verre. Cela se produit lorsque l'air du terrarium est trop sec. Il suffit alors d'humidifier le terrarium, et de revoir son système de chauffage ainsi que ses paramètres.
 
Attention! Ce phénomène est souvent confondu avec une persistance de la lunette pré cornéenne, qui peut être beaucoup plus grave si non traitée rapidement.

Les python royaux possèdent une unique rangée de fossettes thermo réceptrices placées au dessus de chaque côté de la bouche, au niveau supérieur de la lèvres (supra labiale). Les pythons du genre Morelia et Simalia possèdent eux aussi des fossettes supra labiales, mais également des fossettes infra labiales, donc placées au niveau inférieur de la lèvre.
 
 
 
 
 

Biotope
 
Les biotopes sont assez variés, et on peut rencontrer ces serpents en forêt tropicale comme en savane.
 
Les Python regius affectionnent particulièrement les champs de manioc lorsqu’ils chassent.


 
 
 
 
 
Ils ont aussi un gros un faible pour les termitières fraîchement abandonnées, où règne une température et une hygrométrie relativement constante.
 




 


 








En effet, à l'intérieur même de ces termitières, les termites cultivent des champignons qui prédigèrent leur nourriture, et ces champignons ne se développent correctement qu'à une température constante de 30 C°, et qu'avec une hygrométrie assez élevée (70-90%).

Mes explications sont très grossières, et pour en savoir plus et mieux (ba oui, je fais une fiche sur le Python royal, pas sur les termites et leur champi bizarre) : 

https://www.ird.fr/content/download/4345/39287/version/2/file/fas283.pdf

La termitière est un endroit sûr, à l’ombre, bien à l'abri des prédateurs et des grosses chaleurs, et fait un incubateur absolument parfait. C’est le top pour beaucoup d’espèces de reptiles et autres animaux, qui n’hésitent pas à se partager ces lofts climatisés.
 
Big teuf de regius dans une termitière
 
 
 
On a tendances à lire que les Python royaux vivent uniquement dans les termitières et les terriers, et n’en sortent jamais. Or, ils s‘aventurent aussi dans les arbres, dans les buissons, dans les terriers, dans la boue, dans les déchetteries...Là où ils se sentent en sécurité et où il y a de la bouffe, quoi.
Comme la majorité des animaux, en fait.


 
Tiré de l’excellent “ The Ball Python“ de Andreas Kirschner et Hermann Seufer :


 
 
 
 
 Luiselli et Angelici (1998) ont établi des différences dans le spectre alimentaire (comme ça se la raconte...) des mâles et des femelles Python regius.
 
Les femelles préfèrent considérablement les petits mammifères. Ils représentent 66,7 % de leur alimentation. 
Les 33,3 % restant sont composés d’oiseaux.
 
Les mâles, par contre, consomment 70,2% d’oiseaux, pour seulement 29,8% de petits mammifères.
 
Les scientifiques expliquent cette différence par le fait qu’ils aient répertorié beaucoup plus de mâles que de femelles dans les arbres.
Les spécimens de moins de 70 cm de longueur (mâles) préféreraient les oiseaux (qu’ils attraperaient donc dans les arbres), alors que ceux de plus de 100 cm (femelles) préféreraient les mammifères.
 
  Shocked MAIS Shocked
 
Les scientifiques sexaient les animaux observés seulement en observant la morphologie de leur queue. Assez peu précis, comme méthode.
 
Donc on pourrait tout aussi bien en conclure que les juvéniles (- de 70 cm) grimpent plus aux arbres et donc bouffent plus de piafs, que les adultes (+ de 100 cm) qui sont plus terricoles et se tapent plus de mammifères.
Cette idée est beaucoup plus répandue.
 
Donc tout cela reste un peu flou, mais même si la technique de sexage utilisés par les scientifiques est imprécise, c’est des scientifiques quand même, l’études n’est pas si ancienne que cela (1998), et à mon avis on ne pond pas une étude de plusieurs années sur plusieurs centaines de spécimens sans savoir les sexés correctement. C’est un peu absurde, faut pas déconner.
 
Voilà. L’idée n’est pas de débattre 107 ans sur "qui-a-raison-concernant-les-mœurs-terricole/arboricole-du-Python regius", mais simplement de montrer que ces serpents aiment bien se percher sans être totalement arboricole, et qu’il me semble important de leur fournir des possibilités de grimper dans leur terrarium, sans omettre bien sûr les cachettes au sol.
 
 
Dans la nature
 
 
 
 
 
En captivité
 
 
 
 
 
Dans les toilettes
 
 
 
 
 
Alimentation
 
Comme je l’expliquais dans la partie “biotope“, des scientifiques ont publiés une étude sur le régime alimentaire des Pythons royaux en milieu naturel.
 
C’est intéressant, mais le but ici n’est pas de savoir qui mange quoi et à combien de %, ni de devoir faire des équations à 5 inconnus à chaque fois que vous devez nourrir vos Pythons royaux (si vous avez la motiv‘ de le faire, après...pourquoi pas).

Ce qui est surtout intéressant dans cette étude, c’est de voir que ce serpent ne se nourrit pas uniquement de rats en milieu naturel. 
Il lui arrive même de manger des chauves-souris. C’est fou, non? Pas si banal, le Python royal...

Voilà une petite liste d‘oiseaux et mammifères que consomme le Python regius dans la brousse :
 
Oiseaux :
 
Turdus sp
Psittacus erithacus juvénile
Cisticola galactodes
Dendropicos sp
Nectarinia sp
Ploceus sp
Columbidae
Meropidae
Sylvidae
Sturnidae
 
Et d’autres qui ne sont pas mentionnés....
 
 
 
Mammifères :
 
Crocidura poensis
Cricetomys gambianus
Praomys tullbergi
Lemniscomys striatus
Protoxerus stangeri
Plecotus sp
Epomophorus sp
Megaloglossus woermanni
Galagoides demidoff
Muridae
Microchiroptera
 
Et d’autres qui ne sont pas mentionnés....
 
Il y a sûrement aussi un paquet de petits reptiles au menu.
 
Bien sûr, en captivité, il sera extrêmement difficile de se procurer autant d’espèces différentes, et congelées en plus.
 
Mais il est tout à fait possible de se procurer des mastomys, des souris, des gerbilles, des xerus, des poussins et autres petits oiseaux. C'est déjà pas mal!


Courbe de poids copiée du livre " The Ball Python" de Andreas Kirschner et Hermann Seufer
 
 
 
 
 
 
Courbe de poids établie par Philippe de Vosjoli, David et Tracy Barker, Alan Bosch, copiée du livre “The Ball Python Manual“
 
 
 
J’aime beaucoup la phrase en dessous du graphique : "These animal were kept in optimum conditions, as evidenced by their rapid growth"...
 
 
 Perso, je suis plus d’accord (voir totalement à 100% méga d’accord) avec le premier graphique.


Je fais  :caca: sur le deuxième graphique.
 
 

Fréquence de nourrissage 
 
Je n’ai, personnellement, pas de fréquence de nourrissage fixe pour mes Python royaux.
 
Pour les juvéniles, je propose tout les 10-15 jours. Ils prennent, ils refusent...ça dépends.
 
Pour les adultes, c’est totalement anarchiques. En général, entre avril et juin (saison très chaude et très humide), ils sont au taquet.
 
Leur comportement me guide, et je sais que c’est le bon moment quand :
 
- J’ouvre les vitres du terrarium, et qu‘ils me foncent dessus.
- Si la nuit, ils se perchent et prennent une position d’affût (en S).
- La journée, quand ils s’activent (très rare).
 
Mais j'évite d'aller les emmerder en leur collant une proie décongelée sous le pif quand ils sont totalement inactifs.
 
Si je devais faire une moyenne pour mes adultes, je dirais que je leurs propose deux proies de 80 g tout les 20-25 jours.
 
En tout cas, jamais de nourrissage tout les 5 jours ou une fois par semaine, c’est du pur gavage à ce rythme.
 
Les menus varient pas mal : une mastomys et deux poussins, 5 souris adultes, 3 gerbilles et 1 poussins...
 
Mes adultes se portent très bien pour le moment : ils mangent, font caca, muent parfaitement, sont calmes et plutôt curieux, ont une bonne activité physique...rien à dire.
 
 
La taille des proies 
 
En général, les proies sont un peu plus petites que la partie la plus épaisse du serpent, mais sont distribuées en quantités.
 
Les mastomys adultes sont quand même bien balèzes (jusqu'à 100 grammes!).
 
 
 
Anorexie / refus de s'alimenter
 
 
Le refus de s’alimenter est un problème très souvent rencontré chez le Python regius.

Certaines causes sont à écarter, car de nombreux reptiles cessent de se nourrir dans les cas suivants :
 
- Période de mue
- Période de reproduction
- Femelle gravide
- Cycle saisonnier de jeûne naturel (durée fréquente de 2 à 4 mois, parfois plus si incubation naturelle)
 
 
Les causes d’un refus de s'alimenter peuvent être nombreuses :
 
- Des paramètres inadaptés dans le terrarium
- Le stress (manipulations excessives, trop de passage devant le terrarium, transport...)
- Une infestation parasitaire (interne ou externe)
- Un blocage suite à une morsure de rongeurs
- Type de proies différent de celles trouvées en milieu naturel (si sujet issue d'importation)
- Serpent qui n'a simplement pas faim ou qui n’aime pas les proies proposées
 
 
Il existe de nombreuses méthodes pour stimuler un serpent qui aurait perdu l'appétit :
 
-          Changement de l'horaire de distribution
-          Diversification des proies
-          Imprégnation des proies avec des plumes d'oiseaux ou des morceaux de mues de lézards
-          Incision du crâne de la proie décongelée


et en tout dernier recours :
 
-          Proposer une proie vivante (sous étroite surveillance)
 

Dans 80% des cas, les causes d’un refus de s’alimenter sont dû à des paramètres inadaptés dans le terrarium.
 
Faite des tests, des tests et encore des tests...et tant que les paramètres de votre terrarium ne sont pas parfaits, n’y installer pas votre animal.
 
Si installez votre python dans un terrarium mal paramétré que vous allez réagencer tout les 3 jours, il risque vraiment de stresser et de s’arrêter de bouffer pendant quelque temps.
 
  Shocked DONC Shocked

Patience et réflexion, c’est la clé.
 
N‘oubliez pas que vous vous engagez pour plusieurs années en vous procurant un Python regius.
 
Si votre Python refuse de s’alimenter au bout de 10 jours de jeûne (!), il ne faut pas s’inquiéter.

Pareil si c’est un adulte qui jeûne pendant 1 mois, 2 mois, 6 mois...ce n’est pas grave, tant que les paramètres dans le terrariums sont OK, et que le serpent n’est pas dans un état cachectique.
 
Si c’est un juvénile de quelques semaines qui refuse de manger pendant plus de 2 mois, inquiétez-vous quand même. C’est qu‘un bébé, hein!
 
 
Concernant la décongélation des proies
 
Attention, la décongélation des proies est importante.
 
Si votre Python refuse de s’alimenter, c’est peut-être simplement parce que la proie inerte est trop froide, et ne le stimule pas suffisamment.
 
Il faut que la proie soit entièrement décongelée (extérieur ET intérieur), et qu’elle soit bien chaude au moment de la présentation.
 
N’hésitez pas à toucher la proie décongelée au niveau du ventre. Si après plusieurs secondes de contact, vous sentez que l’intérieur est froid, remettez un peu d‘eau chaude dans l’eau de décongélation (qui aura normalement refroidie), ou alors placer la proie sur un petit tapis chauffant.
 
 

Si ça vous dégoutte, mettez des gants fins.
 
Une trentaine de minute dans une eau à 30-40 C°, et ensuite quelques secondes sur un tapis chauffant bien chaud (après séchage de la proie sur de l'essuie tout), suffisent (du moins chez moi) à décongeler correctement deux proies de 80 grammes.
 
Faite tout cela dans l’hygiène la plus totale, pas de plan dégueu sur le coin de la table de la cuisine, entre le cendrier et le reste de pizza de la veille, avec le chat qui guette.
On manipule quand même des animaux morts.

 
 
 
 
**********

:banane:
 
 

Concernant les photos : certaines sont de moi, mais d’autres ont été récupérées au fil des années sur le net.
Si vous voyez dans cette fiche des photos vous appartenant, et que cela vous dérange, n’hésitez pas à me contacter, je ferai le nécessaire pour arranger la situation.


Cordialement  flower



Dernière édition par Zushn le Jeu 21 Juil - 8:05, édité 1 fois

Voir le profil de l'utilisateur

Sujet : [Fiche] Python regius / PARTIE II le Mar 19 Juil - 16:27

Zushn

Modérateur
Modérateur
avatar
Les paramètres en captivité 

Pour commencer, voici un petit texte d’Alligator Bay, que j’aime bien :


Pourquoi le climat est-il si important pour la reproduction des reptiles ?

Le climat et les conditions météorologiques ont une influence primordiale sur le comportement naturel des animaux, sur leur cycle hormonal et donc leur reproduction.

Les reptiles ont une température corporelle qui varie avec celle de leur milieu. Ils ont besoin de se thermo réguler, en s’exposant ou en se cachant du soleil. Ils sont donc très dépendants des conditions climatiques.
De nombreux éléments entrent dans le contrôle de la reproduction, parmi ceux-ci :

- La photopériode (période de lumière) possède un rôle essentiel chez de nombreuses espèces de lézards dans l'activation et la régression de l'activité sexuelle.


- La température ambiante: une température élevée stimule la croissance ovarienne chez de nombreux serpents vivipares. Une certaine température est nécessaire pour permettre le développement de l'oeuf et/ou du jeune reptile.


- L’hygrométrie et/ou la pluviométrie : les follicules vitellogénétiques n'apparaissent pas avant la saison des pluies si l'hygrométrie n'est pas supérieure à 60%.


Fin  drunken


**********



Les Python regius sont issus de régions tropicales, où les fluctuations des températures sont faibles tout au long de l'année (moins de 4 C° selon le site http://fr.climate-data.org/ ), et où le soleil se lève et se couche aux mêmes heures tous les jours, à quelques minutes près.
J'ai choisi de reproduire le climat du Ghana (Région de La Volta plus précisément) dans mes terrariums.


Le climat du Ghana (Wikipédia) : 

Le climat du Ghana est chaud et humide avec très peu de variations de températures (entre 26 et 29 °C sur l’année). Les principaux facteurs climatiques sont les rencontres des masses d’air continental sec avec les masses chargées d’humidité provenant de l’océan.

Durant l’été, les masses d’air chaud et humide gonflent et remontent vers le nord, poussées par la zone de convergence intertropicale. Les vents de sud-ouest s’installent et les précipitations sont fréquentes. En hiver, les masses d’air sec remplacent l’air humide et l’harmattan se lève.


Les conditions climatiques sont loin d’être uniformes d’un point à l’autre du pays. Le plateau du Kwahu, qui marque la limite nord de la zone forestière, constitue une importante barrière climatique. Au nord, on compte deux saisons distinctes: une saison sèche et relativement fraîche de novembre à mars, pendant laquelle souffle l’harmattan, et une saison humide qui atteint un pic en août – septembre. Au sud et sud-ouest du plateau du Kwahu, on compte quatre saisons distinctes. Les mois d’avril à juin sont marqués par de fortes précipitations. Après une courte accalmie en août, une seconde saison humide commence en septembre jusqu’en novembre, puis l’harmattan s’installe pour la saison sèche qui suit.


Les plus fortes précipitations ont lieu dans la région d’Axim au sud-ouest du pays. Plus au nord, Kumasi reçoit une moyenne de 1 400 mm de pluie tandis que Tamale, dans la savane, reçoit environ 1 000 mm de pluie par année. La région allant de Takoradi vers les plaines d’Accra, incluant la Basse-Volta, ne touche quant à elle que 750 à 1 000 mm de précipitations annuelles.


LES TEMPÉRATURES

Quelques précisions :

LA TEMPÉRATURE AMBIANTE  : 

On entends souvent dire que “si le point chaud est à 30-32 C°, le reste du terrarium peut être à température ambiante (donc environ 20 C° dans nos appartement en France, selon les régions et la période de l‘année).
 
Mais non. La température ambiante est extrêmement importante, que ce soit pour l’activité, la digestion, les mues, la reproduction...enfin la vie quoi.
 
Dans l’aire de répartition du Python regius, il fait entre 25 et 35 C° de température ambiante toute l’année.
Pourquoi lui offrir les 20 C° de notre salon en captivité? 
N’oublions pas :




  Shocked ALORS Shocked 

Dans la nature, une température ambiante est mesurée à l’ombre.
 
Quand vous tapez “Météo Ghana“ sur Google, les chiffres que vous allez voir correspondent aux températures prisent à l’ombre.


 
A part en juillet-août (mois les plus frais en Afrique de l‘Ouest), on descend rarement à moins de 26 C° le jour.
 
Il faut respecter ces paramètres en captivité.
 
Une température ambiante se mesure avec un thermomètre à sonde, comme celui-là :

"OUT" = dans le terrarium




LE POINT CHAUD : 
 
C’est la température ambiante qui règne dans la zone du terrarium où se trouve le système de chauffage.
Ce n’est pas la température du sol!
Elle se mesure avec un thermomètre à sonde (comme celui au-dessus).



LA TEMPÉRATURE DE SURFACE : 
 
C’est la température sur le support qui se trouve en dessous du système de chauffage.
 
La fameuse température du sol, qui est en fait quasi insignifiante dans le contrôle des paramètres d’un terrarium pour un python royal.

Elle peut monter très haut (plus de 40 C° chez moi) mais il ne faut pas s’inquiéter. Dite vous que c’est censé être la température en plein soleil, en Afrique! Et on en est encore loin avec 40 C°.
 
La température de surface se mesure avec un thermomètre laser, comme celui-là :



LE GRADIENT THERMIQUE : 
 
Dans votre terrarium, il est important de créer un gradient thermique.
 
Votre “zone fraîche“ doit correspondre à la température ambiante (= à l’ombre) du pays d’origine du serpent.
 
Si vous voyez 28 C° sur un relevé météo, votre zone fraîche doit être d’environ 28 C°. N’oubliez pas que dans la nature, il y a du vent, de la pluie...et que rien n’est stable et figé.

Et non, il ne va pas crever de chaud, c’est un serpent. Pas d’antrofomohrpisme.
 
A partir de là, votre point chaud va se créer tout seul.
 
Il suffit de placer la sonde de votre thermostat au point frais de votre terrarium, et de le régler sur la température ambiante voulue.
 
Si vous voulez 28 C°, vous régler la molette sur “28 C°“.
 
Tant qu’il n’y a pas 28 C° en température ambiante, votre chauffage va tourner à bloc. Puis il stabilisera cette température par la suite.
 
Il est important d’avoir un bon système de chauffage, d’une puissance adaptée, et surtout pas au sol.
 
Un bon thermostat type “Habistat Pulse Night/Day“ ou encore “Thermo Control Pro II“ est indispensable, même si ça coûte un bras : 


Pensez aussi à acheter des programmateurs journaliers pour régler la durée de chauffage diurne et la durée de l’éclairage : 

 


Si vous obtenez 28 C° en zone fraîche, mais que votre zone chaude est à 35 C°, ce n’est pas grave, tant que ce point chaud est bien localisé.

Les femelles gestantes vont souvent s’exposer à ces températures.

Il faut que l’animal puisse choisir sa température en journée, et se cacher n’importe ou dans le terrarium.

On ne peut réaliser un gradient thermique correct pour un Python regius dans un petit terrarium.

Dans un rack, c'est bien plus facile, d'où le succès de cette méthode, qui, selon moi, comporte bien plus d'inconvénients que d'avantages.



Concernant les saisons, vous allez voir qu’il y quelques paramètres qui jouent en notre faveur, malgré notre climat tempéré, en France pig :



Novembre à mars : 
C’est la grosse saison sèche, avec l'Harmattan (vent très chaud et très sec) qui souffle en Afrique de l'Ouest. Cela tombe plutôt bien, car chez nous il fait très froid, et le système de chauffage du terrarium va donc tourner à bloc toute cette période et assécher fortement l’air.
Ne vaporisez pas! Mais laissez un bac avec de l’eau propre dans le terrarium.

Des habitants d'Afrique de l'Ouest m'ont expliqué que la sécheresse de l'air ambiant et la très forte luminosité (pas du tout de nuages!) de cette période font qu'elle est particulièrement difficile à vivre, même si les températures sont bien plus basses qu'en mars-avril.


 
Mars à juin : 
C’est la grosse période de chaleur intense et de pluies torrentielles.

Les températures sont très élevées, et la durée de chauffage diurne augmente progressivement, jusqu'à atteindre 14 h par jour.

Il faudra vaporiser souvent dans le terrarium. Attention, il ne faut pas inonder le terrarium.


 
Juillet et août : 
C’est les périodes les plus fraîche de l’année en Afrique de l’Ouest, et c’est aussi une sorte de mini saison sèche qui dure 2 mois.
En France, ce sont les deux mois les plus chaud de l‘année, ce qui peux nous permettre (selon les régions) de laisser les terrariums à températures ambiante.

A Reims, en coupant les système de chauffage et en diminuant les vaporisations pendant ces 2 mois, j’arrive à reproduire les températures fraîche et la mini saison sèche.


Septembre et octobre : 
C’est la reprise des précipitations, avec une élévations des températures diurnes, mais également une diminution de la durée de celles-ci.

C‘est l’automne en France, l’hygrométrie ambiante est assez élevée, et les serpents le ressentent.

On pourra commencer à baisser les températures nocturnes à l’approche de la grosse saison sèche.


 
Et le cycle reprend... drunken


 
Le tableau des températures sur l’année



Ce tableau ne respecte pas les températures au demi poil de Q près, car 99,9% des terrariophiles ne sont pas équipé de terrariums bioclimatiques auto-gérés à 10 000€ le machin.

J’ai en fait essayer d’adapter le plus possible les saisons d’Afrique de l’Ouest avec le climat de nos régions tempérées. 

Cela reste assez précis quand même, je n’ai pas changer les cycles, j’ai juste arrondi les températures pour que ce ne soit pas trop prise de tête (genre à bouger le bouton du thermostat toute les heures lol).


L’HYGROMÉTRIE / LE SUBSTRAT
 
Plus que les fluctuations de températures, c‘est surtout la fréquence des précipitations qui rythme la vie du Python regius.
 
Comme pour les températures, j’ai fait un petit tableau annuel pour l’hygrométrie.



Pour avoir une bonne hygrométrie dans le terrarium d’un Python regius, où le système de chauffage est très sollicité, j‘utilise :
 
- Un grand bac d’eau
- Une épaisse couche de substrat qui retient l’eau sans moisir
- Un vaporisateur
 
Pour le substrat, je vous encourage à en mélanger plusieurs.
 
Perso, en ce moment, j’ai :
 
- De la tourbe blonde
- Des éclat de coco
- De la fibre de coco
- De la sphaigne
- De la mousse
- Du chanvre
- De l’argile
- Du sable
- Des éclats de bois provenant des branches que j’ai décortiqué
 
Le tout sur une vingtaine de centimètres.

C'est pas moche : 




Et regarder qui vient en mode "j'ai la dalle" alors que je photographie la femelle dans son terrarium :



Timide, le Python regius?

Je précise que Monsieur s'est enfilé une Mastomys + 3 souris adultes il y a 10 jours de cela  Laughing

Revenons-en au substrat  Shocked
 
Il suffit de le vaporiser régulièrement, en accord avec les saisons mentionnées plus haut, et ce substrat gardera l’eau tout en restant parfaitement sec en surface.
 
ATTENTION : pendant les saisons “des pluies“, veillez à ce que le substrat soit toujours humide (pas inondé), sinon, il va sécher et absorber l’eau présente dans l’air.
 
Pas de problème d’hygiène ou d’acariens ou autres, ces substrats sont très acide, et rien ne prolifère là-dedans.
 

Concernant les vaporisations :
 
Ne vaporiser pas votre terrarium si vous avez la config “terrarium en verre avec tapis chauffant au sol“, à moins qu'il soit installé dans une pièce chauffée.
 
C’est le meilleurs moyen pour que votre python se chope une pneumonie.
 
Si la température ambiante est insuffisante, et que vous en rajouter une couche en vaporisant de l’eau dans le terrarium, ça ne peux pas le faire.
 
Donc si votre python rate souvent sa mue, c’est très certainement à cause de la température ambiante insuffisante de son terrarium. Et plus vous vaporiserez, plus la température ambiante baissera, et plus il aura de mal à réussir sa mue.

Par contre, il se dirigera tout droit vers une infection respiratoire.
 
Pour que votre python réussisse sa mue il faut qu’il s’hydrate, donc qu’il boive de l’eau (propre et fraîche).

Et pour qu’il lève son cul du point chaud pour aller boire, il faut que la température ambiante soit suffisante, et qu’il se sente en sécurité ( = terrarium bien aménagé).

Par ailleurs, même si vos paramètres sont tous OK et que votre terrarium est parfaitement aménagé, il est important de ne pas vaporiser de l’eau froide dans le terrarium et sur le serpent.
 
Mon eau est à 60 C° quand elle rentre dans mon vaporisateur, et elle est à environ 28 C° quand elle est vaporisée et touche le substrat et les animaux. 

Pas de choc thermique, pas de baisse de température.

Et n’oubliez pas de bonnes aérations pour évitez que tout moisisse : en partie hautes et en partie basses du terrarium.

 
**********
:banane: 
 
Concernant les photos : certaines sont de moi, mais d’autres ont été récupérées au fil des années sur le net.

Si vous voyez dans cette fiche des photos vous appartenant, et que cela vous dérange, n’hésitez pas à me contacter, je ferai le nécessaire pour arranger la situation.
Cordialement  flower



Dernière édition par Zushn le Mar 19 Juil - 20:45, édité 2 fois

Voir le profil de l'utilisateur

Sujet : Re: [Fiche] Python regius le Mar 19 Juil - 18:42

migodath

Modérateur
Modérateur
avatar
Beau boulot !


_______________________
Pantherophis guttatus 1.3.0
Voir le profil de l'utilisateur

Sujet : Re: [Fiche] Python regius le Mar 19 Juil - 20:37

Zushn

Modérateur
Modérateur
avatar
@migodath a écrit:Beau boulot !

Merci kaupin!

J'ai fais le plus gros. Encore une partie, et cette fiche sera complète.

Voir le profil de l'utilisateur

Sujet : Re: [Fiche] Python regius le Mar 19 Juil - 20:46

Silverat

Administrateur
Administrateur
avatar
Bravo cheers

Je ne l'ai pas encore entièrement lue, j'aimerais prendre le temps de la savourer Laughing
Je pense qu'il faudrait mettre un lien entre les parties de ta fiche Shocked comme ça les gens qui débarqueraient sur un morceau ou l'autre pourrait mieux s'y retrouver Shocked

Lisons Shocked


_______________________
Et mon triangle d'émeraude tire sa langue à double fil...
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-reptiles.com

Sujet : Re: [Fiche] Python regius le Mar 19 Juil - 20:52

Zushn

Modérateur
Modérateur
avatar
@Silverat a écrit:Bravo cheers

Je ne l'ai pas encore entièrement lue, j'aimerais prendre le temps de la savourer Laughing
Je pense qu'il faudrait mettre un lien entre les parties de ta fiche Shocked comme ça les gens qui débarqueraient sur un morceau ou l'autre pourrait mieux s'y retrouver Shocked

Lisons Shocked

Thanks!

Ah oui, pas bête l'idée des liens  Wink

Je voulais coller le texte à la Partie I, pour faire une seule fiche, mais le forum a pas voulu, enfin j'ai pas réussi quoi (le modo trop incompétent...) Suspect

Sinon désolé pour la police, la mise en page...etc. C'était déjà un bordel monstre pour faire rentrer tout ça sans faire des espaces de dingues et autres trucs crisant.

Je me pencherai sur le côté esthétique plus tard  Laughing

Voir le profil de l'utilisateur

Sujet : Re: [Fiche] Python regius le Mer 20 Juil - 10:42

Silverat

Administrateur
Administrateur
avatar
Quand tu auras tout fini tu peux peut-être recréer un post et poster la partie 1, puis en réponse la partie 2, puis la partie 3 (en copiant collant bien-sûr Razz).

Si tu mets tout d'un bloc je pense que ça doit être trop long pour que le forum kiffe Laughing

Et après tu fusionnes pour récupérer nos commentaires et les poster à la suite de tes trois posts (sur le même sujet donc).

Shocked


_______________________
Et mon triangle d'émeraude tire sa langue à double fil...
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-reptiles.com

Sujet : Re: [Fiche] Python regius le Mer 20 Juil - 14:23

Zushn

Modérateur
Modérateur
avatar
@Silverat a écrit:Quand tu auras tout fini tu peux peut-être recréer un post et poster la partie 1, puis en réponse la partie 2, puis la partie 3 (en copiant collant bien-sûr Razz).

Si tu mets tout d'un bloc je pense que ça doit être trop long pour que le forum kiffe Laughing

Et après tu fusionnes pour récupérer nos commentaires et les poster à la suite de tes trois posts (sur le même sujet donc).

Shocked

Ptain ce truc d'ingénieur en informatique  Shocked

Des copier-coller et tout, là  Shocked

Voir le profil de l'utilisateur

Sujet : Re: [Fiche] Python regius le Mer 20 Juil - 14:25

Silverat

Administrateur
Administrateur
avatar
Hey t'as vu Shocked bac + 5 pour faire des copier-coller stp Shocked


_______________________
Et mon triangle d'émeraude tire sa langue à double fil...
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-reptiles.com

Sujet : Re: [Fiche] Python regius le Lun 25 Juil - 10:45

Silverat

Administrateur
Administrateur
avatar
Aaah je viens de voir que t'avais édité cheers
La fiche est terminée ? I love you


_______________________
Et mon triangle d'émeraude tire sa langue à double fil...
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-reptiles.com

Sujet : Re: [Fiche] Python regius le Lun 25 Juil - 12:10

Zushn

Modérateur
Modérateur
avatar
@Silverat a écrit:Aaah je viens de voir que t'avais édité cheers
La fiche est terminée ? I love you

Ahaha non, c'est quand je capte des fautes d'orthographes, ou que je rajoute une ou deux photos  lol!

Voir le profil de l'utilisateur

Sujet : Re: [Fiche] Python regius le Ven 19 Aoû - 22:22

Silverat

Administrateur
Administrateur
avatar
Sujet édité, divisé, tronçonné puis fusionné.

I love you


_______________________
Et mon triangle d'émeraude tire sa langue à double fil...
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-reptiles.com

Sujet : Re: [Fiche] Python regius le Ven 19 Aoû - 23:35

Zushn

Modérateur
Modérateur
avatar
@Silverat a écrit:Sujet édité, divisé, tronçonné puis fusionné.

I love you

Merci kopine!  :merci:

Voir le profil de l'utilisateur

Sujet : Re: [Fiche] Python regius le Jeu 6 Oct - 12:33

ACY

Membre intéressé
Membre intéressé

C'est la meilleur fiche que j'ai lu sur un forum et sur le net toutes espèces confondues

ca donne presque envie de foncer acheter du regius (je rigole évidement)

Voir le profil de l'utilisateur

Sujet : Re: [Fiche] Python regius le Jeu 6 Oct - 16:51

Silverat

Administrateur
Administrateur
avatar
Oui tu sens que le gars a vraiment passé du temps à se renseigner sur cette espèce... ce que trop peu de personne font No surtout pour le Python regius et autres espèces "de base" en terrario No

Que cela serve d'exemple...


_______________________
Et mon triangle d'émeraude tire sa langue à double fil...
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-reptiles.com

Sujet : Re: [Fiche] Python regius le Jeu 6 Oct - 21:49

Zushn

Modérateur
Modérateur
avatar
Merci les kopins  Wink

Il faut foncer acheter du regius (après avoir construit un terrarium parfait, préparé une quarantaine...etc), c'est un serpent fantastique.

Voir le profil de l'utilisateur

Sujet : Re: [Fiche] Python regius le Sam 8 Oct - 16:11

Gis7011

Membre
Membre
avatar
Merci pour cette belle fiche!

Depuis gamin j'aime bien le regius, j'ai jamais sauté le pas (je n'ai jamais eu de serpent, je ne sais pas trop comment m'y prendre..)
Si je décide de sauter le pas un jour, je reviendrai voir ta fiche directement.

Toi qui connais bien l'espèce, tu conseilles quoi comme taille de terrarium (pour ce que ce soit confortable pour le serpent) ?
Je vois partout du 100x50 pour une femelle adulte et 80x50 pour un mâle adulte. Ca me paraît un peu juste, mais c'est sans doute pas le même calcul qu'un lézard.

Voir le profil de l'utilisateur

Sujet : Re: [Fiche] Python regius le Sam 8 Oct - 16:46

ACY

Membre intéressé
Membre intéressé

C'est 120par60par60

Voir le profil de l'utilisateur

Sujet : Re: [Fiche] Python regius le Sam 8 Oct - 21:24

Silverat

Administrateur
Administrateur
avatar
Voilà, 120x60x60 c'est le mini Smile


_______________________
Et mon triangle d'émeraude tire sa langue à double fil...
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-reptiles.com

Sujet : Re: [Fiche] Python regius le Sam 8 Oct - 21:33

Zushn

Modérateur
Modérateur
avatar
@Gis7011 a écrit:Merci pour cette belle fiche!

Toi qui connais bien l'espèce, tu conseilles quoi comme taille de terrarium (pour ce que ce soit confortable pour le serpent) ?
Je vois partout du 100x50 pour une femelle adulte et 80x50 pour un mâle adulte. Ca me paraît un peu juste, mais c'est sans doute pas le même calcul qu'un lézard.

Avec plaisir  Wink

Pour le strict minimum, je dirais 120*60*60...mais honnêtement, mes adultes sont à l'étroit dans ces dimensions.
Après, c'est pour chauffer correctement que ça devient compliqué, surtout dans une pièce à vivre.

J'ai la chance d'avoir une pièce pour mes reptiles, du coup je n'ai pas vraiment de limite de taille. Je laisse passer la saison sèche et je les installe dans de nouveaux terra l'année prochaine.

Voir le profil de l'utilisateur

Sujet : Re: [Fiche] Python regius le Sam 8 Oct - 22:23

Silverat

Administrateur
Administrateur
avatar
J'espère que tu nous montreras I love you


_______________________
Et mon triangle d'émeraude tire sa langue à double fil...
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-reptiles.com

Sujet : Re: [Fiche] Python regius le Lun 10 Oct - 6:32

Gis7011

Membre
Membre
avatar
Merci Wink

Voir le profil de l'utilisateur

Sujet : Température rack le Mer 7 Juin - 17:44

D'hebboudt

Nouveau membre
Nouveau membre

Bonjours petite question peut être stupide mais je chauffe mes rack à régius par tapi chauffant je contrôle l'aire ambiant pas les 32 de surface et beaucoup d'éleveur me dise que j'y connai rien j'ai 29 degrés d'aire ambiant dans le Terrarium


Salut , une présentation est obligatoire avant de poster , voici le lien
http://www.forum-reptiles.com/f3-presentation

Ensuite sur ce forum nous essayons de maintenir nos animaux dans des conditions les plus optimum possible , les racks ne font pas partie de nos méthodes d'élevage.

Migodath.

Voir le profil de l'utilisateur

Sujet : Re: [Fiche] Python regius

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum