Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Administrateur
Administrateur
Féminin
Verseau Cheval
Messages : 7261
Date d'inscription : 27/11/2014
Age : 26
Localisation : Toulouse
Humeur Humeur : Yolo

Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.forum-reptiles.com

[Fiche] Extatosoma tiaratum

le Ven 2 Jan - 10:56
Extatosoma tiaratum
ou Phasme Tiare ou Phasme Scorpion


Like a Star @ heaven Classification :

Règne : Animalia
Embranchement : Arthropoda
Sous-embr. : Hexapoda
Classe : Insecta
Sous-classe : Pterygota
Infra-classe : Neoptera
Super-ordre : Orthopteroidea
Ordre : Phasmatodea
Famille : Phasmatidae
Sous-famille : Extatosomatinae
Genre : Extatosoma

Like a Star @ heaven Description :

Extatosoma tiaratum (Macleay, 1827) est un insecte hémimétabole phytophage appartenant à l'ordre des phasmoptères, originaire d'Australie (Nouvelle-Galles du Sud, sud-est et nord du Queensland). L'espèce compte deux sous-espèces ayant des répartitions géographiques similaires :

   E. tiaratum tiaratum
   E. tiaratum bufonium

Extatosoma tiaratum tiaratum est également appelé phasme à tiare (ou phasme scorpion). Son élevage assez facile, sa polyphagie et son aspect caractérisé par une forte homotypie/homochromie avec une feuille morte en font un phasme incontournable en élevage, tant chez les éleveurs amateurs que chez les professionnels.



La femelle mesure environ 110 à 150 mm (hors pattes) de long. Elle porte des « excroissances épineuses » sur le dos, elle est assez grosse surtout au moment de la ponte où son abdomen peut atteindre, pour de belle femelle, le diamètre d’un goulot d’une bouteille d’eau d’un litre et demi. Elles possède de petites ailes d’environ 1 à 2 cm. Sa coloration est variable selon les individus et les conditions climatiques. On rencontre des femelles de couleurs brune, jaunâtre, brun très foncé (presque noir), verte ou même blanche jusqu'au bleuâtre.


Femelles de différentes teintes dont la fameuse "lichen".

Le mâle mesure entre 90 et 150 mm (hors pattes) de long. Le corps est assez fin, lisse et possède des ailes lui permettant de voler sur des distances plus ou moins importante, bien qu’en général, elles lui servent à amortir d’éventuelles chutes. L’envergure peut atteindre 150 mm pour les plus grands spécimens. La coloration des mâles est généralement brunâtre, jaunâtre ou brun très foncé.
Chez les deux sexes, les pattes sont foliacées.


Mâle naturalisé.

Les jeunes ressemblent à une fourmi (Leptomyrmex erythrocephalus), brun-noir de 1,5 cm environ avec un anneau blanc à la jonction du thorax et de l’abdomen. Ils sont très vifs et courent partout. Mâle (corps lisse) et femelles (petites épines dorsales) sont reconnaissable à l’oeil nu dès le deuxième stade. Cette ressemblance incroyable avec les fourmis est poussée jusque dans les déplacements des nymphes qui évoluent de la même manière.

Ce mimétisme très poussé trouve son explication par le fait que dans la nature, les œufs d’Extatosoma sont très appréciés par les fourmis, qui les emmènent dans leurs galeries souterraines. Elles laissent ainsi les œufs protégés des prédateurs dans la fourmilière et à température d'incubation constante. A la naissance, ils peuvent rapidement sortir de la fourmilière sans être attaqués et s’échapper pour se nourrir.


Jeune à la sortie de l'oeuf.

Quelques Hypothèses sur les œufs dans les fourmilières :
   - les capitulums des œufs sont pris comme nourriture. Ceci peut-il stimuler les œufs à éclore ?
  - développent-ils les phéromones de cette colonie particulière ? Quand les jeunes naissent, ils ne semblent pas inquiétés par les fourmis ; ont-ils des phéromones de la colonie qui les protègent contre l’agression des fourmis ou développent-ils une molécule équivalente ?


Like a Star @ heaven Alimentation :

En captivité, cette espèce accepte de nombreuses espèces végétales et son élevage est généralement effectués sur ronces pour plus de convenance.
Cette espèce accepte également eucalyptus, chêne, rosier, framboisier, aubépine, pyracantha, hêtre, Acacia, Robinier faux-acacia, l’Eglantier, l’Aulne glutineux, le Noisetier et probablement de nombreuses autres variétés. En hiver je privilégie personnellement le Photinia qui se trouve facilement en tant que haies dans les villes, mais les jeunes ne semblent pas trop l'accepter. Il faut l'introduire petit à petit.

Like a Star @ heaven Reproduction  :

Cette espèce se comporte de manière parthénogénétique en l’absence de mâle. La femelle pond 2 à 4 œufs par jour qu’elle dépose sur le sol.

En l’absence de mâles sur plusieurs générations, la population semble s’affaiblir rapidement. Mieux vaut donc privilégier la reproduction sexuée.

Les premiers œufs sont pondus environ un mois après la dernière mue.

La durée de développement de l’œuf à l’adulte varie de 4 à 5 mois. La femelle adulte a une durée de vie pouvant atteindre 8 mois et pendant laquelle elle peut pondre jusqu’à plus de 600 œufs. Le mâle adulte a une durée de vie plus courte qui peut atteindre 5 mois.

Like a Star @ heaven Incubation  :

4-5 mois à 24°C. Avec des œufs issus de parthénogenèse l’incubation sera plus longue et pourra atteindre voire dépasser 9 mois. Ces œufs issus de parthénogenèse ne donneront que des femelles (Thélytoquie). L’œuf mesure environ 4,5 mm de large et 5 mm de long.


Les œufs.

Like a Star @ heaven Terrarium :

Pour maintenir 3 à 5 couples adultes, un terrarium de 40 x 40 x 50 cm est amplement suffisant. Une bonne aération est de rigueur, un côté sera donc grillagé (moustiquaire). En général, le haut.
Pour le sol, on préfèrera disposer des feuilles de papier essuie-tout, qui permettra un nettoyage régulier, facile, rapide et facilitera également le « ramassage » des œufs. La plante nourricière sera disposée au centre du terrarium (branche placée dans un récipient avec de l’eau).

Like a Star @ heaven Conditions climatiques:

La température d’élevage se situera entre 22 et 25°C.
Un taux hygrométrique devra être maintenu aux environ de 60-70% par des pulvérisations d’eau tous les deux jours sur le feuillage. On évitera de garder un sol trop humide afin de ne pas engendrer l’apparition de moisissure. En général, une pulvérisation d’eau le matin ou le soir est amplement suffisante.
Une hygrométrie de 80% est surtout recommandé, toujours avec une bonne aération, pour les jeunes aux stades 1 à 3 qui meurent rapidement de déshydratation. La luminosité normale d’une pièce est suffisante.
Remarque : les juvéniles fraîchement éclos préfèrent une luminosité plus importante et se dirigent généralement vers le point le plus lumineux du terrarium.



Like a Star @ heaven Défense :

Cette espèce, excepté son mimétisme de feuilles mortes recroquevillées n’a pas vraiment de moyen de défense. Les spécimens, surtout adultes, ont tendance à lever l’arrière de leur corps et frapper avec leurs pattes postérieures si ils se sentent agressés.

_______________________
Et mon triangle d'émeraude tire sa langue à double fil...
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum