Partagez
avatar
Administrateur
Administrateur
Féminin
Verseau Cheval
Messages : 8548
Date d'inscription : 27/11/2014
Age : 27
Localisation : Toulouse
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.forum-reptiles.com

Les parasites internes chez les reptiles

le Lun 1 Déc - 11:59
Les parasites internes sont très fréquents chez les reptiles en captivité. Les spécimens provenant de la nature arrivent souvent fortement parasités et il est important de les traiter si on veut un animal en bonne santé. Les signes cliniques les plus fréquents d'un animal ayant des parasites internes sont les suivants :

- anorexie
- diarrhée
- constipation
- distension abdominale
- sang dans les selles
- perte de poids
- présence de vers dans les selles


Il faut savoir que 70% à 80% des morts inexpliquées chez les reptiles en captivité sont dues à des parasites non-détectés. Pour détecter des parasites il faut faire une analyse de selle appelée coprologie.

Pour savoir de quel parasite il s'agit et pour pouvoir traiter adéquatement, il est important d'amener un échantillon de selle chez un vétérinaire. Il procédera à son analyse. Lors de la lecture de la lame au microscope, il sera ensuite en mesure d'identifier l'oeuf ou le parasite en question et de vous prescrire le bon médicament. Il existe plusieurs sortes de parasites internes, voici les plus fréquents :

Les Nématodes

1. Ascaris (vers ronds)
Les ascaris sont très fréquents chez les reptiles. Il est possible de les voir dans les selles d'un serpent contaminé. Les ascaris ont l'apparence d'un petit spaghetti avec les extrémités effilées. Ils ont généralement un cycle direct.

2. Les vers à crochets
Ces parasites sont très communs chez les reptiles et ont un cycle de vie direct.

3. Strongyloïdes
Les œufs de ce nématode sont plutôt ovales avec des filaments à l'intérieur. Le cycle de ce parasite est direct. La larve entre dans le corps de l'animal soit par la bouche ou directement à travers la peau saine.

4. Oxyures (Pinworm)
Les oxyures sont un parasite commun chez les reptiles. Les oeufs de ce parasite sont ovales et longs. Ils ont un cycle de vie direct.

5. Les vers de poumons
Ce parasite est fréquent chez les caméléons. Il a un cycle de vie direct. Les signes cliniques associés à ce parasite sont des signes respiratoires.

Les cestodes (vers segmentés aussi appelés tænia)

Tous les cestodes de reptiles nécessitent un hôte intermédiaire. Les vers segmentés ne sont généralement jamais retrouvés en entier dans les selles. On retrouve des segments de vers. Ces segments ressemblent à des grains de riz.

Les trématodes

Les trématodes ont un cycle de vie indirect et sont rarement transmit en captivité. Les escargots sont souvent un hôte intermédiaire pour ce parasite, il est donc plus commun qu'un reptile mangeant des poissons ou des grenouilles soit contaminé par les trématodes.

Les protozoaires

1. Les amibes ( Entamoeba invadens)
Ce parasite se transmet par l'ingestion d'aliment ou d'eau contaminée par des selles. Entamoeba est un protozoaire très contagieux et très pathogène pour les serpents et les lézards. Le taux de mortalité des serpent non traités frôle le 100%. On traite cette infection avec le métronidazole.

2. Les coccidies (Isospora, Eimeria et Caryospora)
Ce parasite a un cycle de vie direct et est plutôt commun chez les reptiles.

3. Cryptosporidiose ( Cryptosporidia )
Cryptosporidia est une coccidie ayant un cycle de vie direct. Le reptile se contamine en ingurgitant de l'eau ou plus fréquemment une proie contaminée. Souvent, les souris sont les responsables de la cryptosporidiose chez les reptiles. Cette maladie occasionne des régurgitations chroniques et une perte de poids. Certains serpents vont démontrer la présence d'une masse ferme sur le corps. Malheureusement, il n'existe encore pas de traitement efficace contre la cryptosporidiose.

4. Les flagellés
Il existe plusieurs espèces de ce type de protozoaire. Ce protozoaire est fréquemment retrouvé chez les reptiles, cependant l'utilité du traitement est douteuse puisque ce protozoaire est considéré par certain comme faisant partie de la flore normale de l'intestin des reptiles.

Exemple de résultat d'une analyse de selle :


Pour traiter la majeur partie de ces parasites, on prescrit en général du Flagyl© et/ou du Panacur©.

_______________________
Et mon triangle d'émeraude tire sa langue à double fil...
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum