Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Messages

Sujet : Mythe du Viridis immobile le Jeu 3 Nov - 14:02

Mash6

Membre intéressé
Membre intéressé
avatar
Bonjour à tous,


Les habitués d'ici le savent, je suis passionné par les ophidiens, avec un affection particulière pour les arboricoles et tout particulièrement le genre Morelia. De ce fait j'ai plusieurs ouvrages à leur sujet, j'ai rencontré et je côtoie des éleveurs, professionnels mais aussi simple particuliers ce ces espèces, je lis énormément à leur sujet sur internet et j'en maintient plusieurs, en tenant par ailleurs des genres de "journaux de bord" pour mener une étude comportementale sur ces espèces. (En toute simplicité, je ne suis pas un herpétologue professionnel et je n'en ai pas la prétention)

Je viens ici défendre un point de vue qui m'est cher sur un sujet qui est selon moi incompris chez ces espèces. Ce point de vue est le mien et celui des éleveurs que je côtoie mais pour autant n'est pas nécessairement irréfutable, et je reste ouvert à toute critique ou point de vue divergent.

Je précise également que ce point de vue pourrait être étendu à d'autres espèces, mais ici je préfère me concentrer sur le Morelia Viridis. Allez, on y va !

Le Morelia Viridis est très souvent présenté comme un animal ne se déplaçant presque jamais en terrarium, lové sur sa branche toute la journée et toute la nuit, inactif, et de ce fait ne nécessite qu'un petit terrarium (j'ai entendu parler de 45x45x60 pour du Biak, une des plus grosses, si pas la plus grosse localité en général). Je vais ici réfuter cette thèse, observations précises à l'appui.

Etant souvent pour de multiples raison éveillé tard le soir (travail, insomnie ou autres, bref) voir même la nuit, il est fréquent pour moi d'aller observer mes animaux pendant 1/2h entre minuit et 4h du matin suivant les nuits. Je dois dire que dans 90% des cas, les Viridis se déplacent la nuit. Ils se baladent sur leurs branches, ils changent de hauteur, et descendent même au sol, ce qui est par ailleurs fréquemment observé dans la nature, la journée ils se réfugient en hauteur, et le soir ils descendent sur les branches les plus basses, leur permettant d'attraper les petits mamifères passant au sol en dessous d'eux, et en cas de grosse fringale, il arrive même qu'ils descendent carrément au sol pour chasser !
Alors oui, forcément si on juge cette espèce nocturne en se basant sur son comportement diurne qui est effectivement très calme et inactif, on pourrait être amené à penser qu'un petit terrarium et une paire de branches est suffisant, je pense qu'il n'en est rien.

Voir le profil de l'utilisateur

Sujet : Re: Mythe du Viridis immobile le Ven 4 Nov - 10:36

Silverat

Administrateur
Administrateur
avatar
Je ne sais que dire de plus que "tu as parfaitement raison".
J'ai moi-même gardé un adolescent Morelia viridis de localité Biak et il était actif la nuit.

On peut également parler de Corallus caninus, qui, il me semble, est encore plus actif... Et d'une manière générale de tous les serpents nocturnes dont on se débarrasse car "pas assez actif" (terra inadapté et personnes non-renseignées). Et il y en a beaucoup... No


_______________________
Et mon triangle d'émeraude tire sa langue à double fil...
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forum-reptiles.com

Sujet : Re: Mythe du Viridis immobile le Ven 4 Nov - 10:46

Mash6

Membre intéressé
Membre intéressé
avatar
@Silverat a écrit:Je ne sais que dire de plus que "tu as parfaitement raison".
J'ai moi-même gardé un adolescent Morelia viridis de localité Biak et il était actif la nuit.

On peut également parler de Corallus caninus, qui, il me semble, est encore plus actif... Et d'une manière générale de tous les serpents nocturnes dont on se débarrasse car "pas assez actif" (terra inadapté et personnes non-renseignées). Et il y en a beaucoup... No

Oui les Biak sont, je trouve, les plus actifs (mais mon ""étude"" n'est faite que sur une trentaine de specimens donc ce n'est pas forcément très représentatif).

Le Caninus est effectivement assez actif, mais surtout, malgré ses moeurs nocturnes, il n'est pas rare de le voir se déplacer la journée de branches en branches. Evidemment le pic d'activité est la nuit.

Eh oui, après il faut être réaliste, bien sur, la journée, mes viridis ne bougent quasiment pas malgré de nombreux branchages et une maintenance que je pense pouvoir dire bonne, mais en même temps ils sont nocturnes et il faut donc s'y attendre à l'avance. Une bonne technique pour en profiter sans pour autant devoir rester éveillé tard est de décaler les horaires en éteignant les lumières et baisser les températures à 18h par exemple, quelques pulvérisations pour les stimuler, et ainsi on aura tout loisir de les observer en soirée. Par contre évidemment il faut alors décaler en conséquence l'heure d'allumage le matin.

Voir le profil de l'utilisateur

Sujet : Re: Mythe du Viridis immobile le Dim 6 Nov - 22:16

Zushn

Modérateur
Modérateur
avatar
Je maintenais mes Morelia viridis en grand terrarium et en méthode pas sèche du tout, et ils étaient également tout les soirs au taquet.

Voir le profil de l'utilisateur

Sujet : Re: Mythe du Viridis immobile

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum