Partagez
avatar
Administrateur
Administrateur
Féminin
Verseau Cheval
Messages : 8149
Date d'inscription : 27/11/2014
Age : 27
Localisation : Toulouse
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.forum-reptiles.com

Re: fréquence de nourrissage juvénile panthérophis guttatus ?

le Dim 26 Avr - 22:14
Tu es sûr ? Normalement les vitamines ne sont "tuées" qu'à plus de 60 degrés je crois... alors dans l'eau tiède ça devrait être pareil qu'à l'air ambiant Question
Je ne me rappelle plus...

_______________________
Et mon triangle d'émeraude tire sa langue à double fil...
avatar
Modérateur
Modérateur
Masculin
Poissons Chat
Messages : 4185
Date d'inscription : 23/12/2014
Age : 31
Localisation : Reims
Capacitaire Capacitaire : Pythonidae
Voir le profil de l'utilisateur

Re: fréquence de nourrissage juvénile panthérophis guttatus ?

le Dim 26 Avr - 22:17
Non je ne suis pas sûr, mais je lis ça un peu partout en ce moment, et de la part d'éleveur qui décongèlent des centaines de proies par semaines.

Du coup je me penche un peu sur le sujet.
avatar
Administrateur
Administrateur
Féminin
Verseau Cheval
Messages : 8149
Date d'inscription : 27/11/2014
Age : 27
Localisation : Toulouse
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.forum-reptiles.com

Re: fréquence de nourrissage juvénile panthérophis guttatus ?

le Dim 26 Avr - 22:21
Je vais regarder aussi du coup Smile

_______________________
Et mon triangle d'émeraude tire sa langue à double fil...
avatar
Membre intéressé
Membre intéressé
Féminin
Scorpion Buffle
Messages : 91
Date d'inscription : 25/04/2015
Age : 20
Localisation : Nord
Humeur Humeur : Souriant par tout temps !

Voir le profil de l'utilisateur

Re: fréquence de nourrissage juvénile panthérophis guttatus ?

le Dim 26 Avr - 22:29
Tiens j'avais jamais entendu ça je vais m'y pencher aussi Smile
avatar
Membre V.I.P
Membre V.I.P
Masculin
Verseau Coq
Messages : 223
Date d'inscription : 29/12/2014
Age : 25
Localisation : Alès (30)
Voir le profil de l'utilisateur

Re: fréquence de nourrissage juvénile panthérophis guttatus ?

le Dim 26 Avr - 22:45
Ça à l'air en effet d'être la grande mode de ne pas décongeler les proies dans l'eau tiède sous prétexte d'une perte nutritionnelle du rongeur. C'est d'ailleurs ce qu'affirme certains éleveur comme Nicolas Hussard si ma mémoire est bonne.

Je ne suis pour le coup vraiment pas convaincu. On ne parle pas de cuire les proies mais de les décongeler à l'eau tiède, je n'ai jamais lu de publication sérieuses allant dans le sens d'une perte vitaminique. Et quand bien même quelle alternative proposer?

Disposer les proies à l'air libre? Pas franchement une bonne idée, certaines bactéries proliféreraient durant la décongélation et comment obtenir une bonne température de la proies?

Si vous trouvez des articles sérieux sur la question je suis également preneur.
avatar
Modérateur
Modérateur
Masculin
Poissons Chat
Messages : 4185
Date d'inscription : 23/12/2014
Age : 31
Localisation : Reims
Capacitaire Capacitaire : Pythonidae
Voir le profil de l'utilisateur

Re: fréquence de nourrissage juvénile panthérophis guttatus ?

le Lun 27 Avr - 11:46
@aclf a écrit:Je ne suis pour le coup vraiment pas convaincu. On ne parle pas de cuire les proies mais de les décongeler à l'eau tiède, je n'ai jamais lu de publication sérieuses allant dans le sens d'une perte vitaminique. Et quand bien même quelle alternative proposer?

Oui, tout à fait, on décongèle les proies dans de l'eau tiède ou encore dans un sac congélation dans de l'eau tiède.

Pareil, jamais lu d'articles sérieux ou de post bien argumentés.

Juste que les gens en parlent beaucoup en ce moment.


@aclf a écrit:Disposer les proies à l'air libre? Pas franchement une bonne idée, certaines bactéries proliféreraient durant la décongélation et comment obtenir une bonne température de la proies?

Pas vraiment " à l'air libre", mais si on dispose les proies dans de l’essuie-tout, à température de la pièce, la décongélation se fait en 2-3 heures.
Et puis avant la présentation, il suffit de les mettre en contact avec un tapis chauffant ou un spot pendant quelques secondes, pour qu'elles soient bien chaudes.

J'ai même vu des éleveurs laisser les proies vraiment à l'air libre pour le coup, sur une table, à température de la pièce d'élevage.

Je n'avais pas pensé aux éventuelles bactéries susceptibles de se développer pendant la décongélation, je vais me pencher là dessus aussi.

Du coup, quelle serait la meilleure manière de décongeler  Question
avatar
Administrateur
Administrateur
Féminin
Verseau Cheval
Messages : 8149
Date d'inscription : 27/11/2014
Age : 27
Localisation : Toulouse
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.forum-reptiles.com

Re: fréquence de nourrissage juvénile panthérophis guttatus ?

le Lun 27 Avr - 12:01
Le truc c'est que, à partir du moment où tu chauffes, que ce soit avec un tapis chauffant ou de l'eau, il y aura la même déperdition vitaminique je pense...

Donc peut-être qu'il faudrait ne pas chauffer du tout et décongeler à l'air libre ? Mais bon... Ça me parait franchement hasardeux.

_______________________
Et mon triangle d'émeraude tire sa langue à double fil...
avatar
Modérateur
Modérateur
Masculin
Poissons Chat
Messages : 4185
Date d'inscription : 23/12/2014
Age : 31
Localisation : Reims
Capacitaire Capacitaire : Pythonidae
Voir le profil de l'utilisateur

Re: fréquence de nourrissage juvénile panthérophis guttatus ?

le Lun 27 Avr - 12:24
@Silverat a écrit:Donc peut-être qu'il faudrait ne pas chauffer du tout et décongeler à l'air libre ? Mais bon... Ça me parait franchement hasardeux.

Tu décongèles à l'eau, toi aussi?

Je fais les deux en ce moment.
avatar
Administrateur
Administrateur
Féminin
Verseau Cheval
Messages : 8149
Date d'inscription : 27/11/2014
Age : 27
Localisation : Toulouse
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.forum-reptiles.com

Re: fréquence de nourrissage juvénile panthérophis guttatus ?

le Lun 27 Avr - 12:26
Oui... c'est ce qui me semblait le mieux. J'aime pas trop l'idée de laisser le truc à l'air libre pendant 3h :rire:

_______________________
Et mon triangle d'émeraude tire sa langue à double fil...
avatar
Administrateur
Administrateur
Féminin
Verseau Cheval
Messages : 8149
Date d'inscription : 27/11/2014
Age : 27
Localisation : Toulouse
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.forum-reptiles.com

Re: fréquence de nourrissage juvénile panthérophis guttatus ?

le Lun 27 Avr - 12:30
J'ai trouvé ça :

http://www.bioconsomacteurs.org[/mention] a écrit:Le principal effet est la perte de vitamines, liée à la température et à la durée de la cuisson. Mais il y a aussi la perte d’eau dans l’aliment qui entraîne une perte de minéraux, ainsi que la réhydratation qui altère, par exemple les céréales : en se gonflant d’eau, le grain s’appauvrit en vitamines et minéraux. Une cuisson excessive, à trop forte température, génère des composés toxiques, oxydants,  que l’organisme a beaucoup de mal à éliminer. En modifiant la structure moléculaire des glucides et des acides aminés, les cuissons excessives sont susceptibles de générer des toxiques, dont les fameux AGE, présents dans les aliments grillés, rôtis, frits, dorés… Avec à la clé, inflammation, maladies cardiovasculaires, obésité, oxydation, vieillissement cutané etc, car ces AGE attaquent aux molécules de collagène en leur faisant perdre leur élasticité…
- de 35 à 50°C, les arômes sont libérés et modifiés
- entre 60 et 75°C, la vitamine C est détruite
- de 40 à 75°C, les enzymes présentes dans l’aliment, nécessaires à la digestion, sont détruites
- de 90 à 95°C, certaines vitamines B et une grande partie de la vitamine E sont détruites
- autour de 110°C, les vitamines A et D sont oxydées
- à 120°C, destruction des dernières vitamines résistantes B et E, atteinte des lipides et formation de composés néfastes (au point de fumée des huiles).

Ainsi que :


A partir de 42°C les enzymes perdent leur activité et à 70°C toute activité enzymatique a disparu ;

Entre 60 et 75°C, la vitamine C, qui est la plus fragile des vitamines, est détruite ;

De 70 et 100°C, les protéines  sont hydrolysées ;

A partir de 90-95°C, certaines vitamines B sont détruites ;

Au-delà de 100°C, les sels minéraux et les oligo-éléments précipitent est deviennent inutilisables ou difficilement utilisables par l’organisme ;

Vers 110°C, ce sont les vitamines A, D, E et K qui sont oxydées par la chaleur ;

A partir de 120°C, les lipides commencent à être altérés. Lorsqu’ils dépassent leur seuil de température critique, ils forment des corps toxiques cancérigènes comme l’acroléine et des goudrons.

Au delà de 140°C, les fruits et légumes sont devenus de la cellulose indigeste (cuisson au four, à la cocotte minute)

Pour moi ça me semble clair. Il ne faut pas que la proie décongelée reste trop longtemps à se décongeler (justement) sinon perte de vitamines en plus de la flore bactérienne qui se développe.

Un peu plus chaud mais plus court semble mieux donc (tant qu'on ne dépasse pas 35-40 degrés).

_______________________
Et mon triangle d'émeraude tire sa langue à double fil...
avatar
Membre intéressé
Membre intéressé
Féminin
Scorpion Buffle
Messages : 91
Date d'inscription : 25/04/2015
Age : 20
Localisation : Nord
Humeur Humeur : Souriant par tout temps !

Voir le profil de l'utilisateur

Re: fréquence de nourrissage juvénile panthérophis guttatus ?

le Lun 27 Avr - 13:04
Déjà que nous pour nôtre viande on la décongèle pas a l'air libre , je pense pas faire la même chose pour les miens :/ Après pour réchauffer les proies , moi je les chauffe aux sèche cheveux et j'ai un pistolet thermique pour prendre la temp' des proies Smile

Je pense que le mieux reste dans l'eau tiède , je pense Smile
avatar
Membre intéressé
Membre intéressé
Féminin
Scorpion Buffle
Messages : 91
Date d'inscription : 25/04/2015
Age : 20
Localisation : Nord
Humeur Humeur : Souriant par tout temps !

Voir le profil de l'utilisateur

Re: fréquence de nourrissage juvénile panthérophis guttatus ?

le Lun 27 Avr - 13:05
de plus en congelant les proies elles perde déjà des valeurs nutritionnelle non?
avatar
Administrateur
Administrateur
Féminin
Verseau Cheval
Messages : 8149
Date d'inscription : 27/11/2014
Age : 27
Localisation : Toulouse
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.forum-reptiles.com

Re: fréquence de nourrissage juvénile panthérophis guttatus ?

le Lun 27 Avr - 13:06
@Big mac a écrit:de plus en congelant les proies elles perde déjà des valeurs nutritionnelle non?

Très peu avec la surgélation, voir carrément en quantité négligeable. La congélation (au sens propre) n'existant plus de nos jours Wink

_______________________
Et mon triangle d'émeraude tire sa langue à double fil...
avatar
Membre intéressé
Membre intéressé
Féminin
Scorpion Buffle
Messages : 91
Date d'inscription : 25/04/2015
Age : 20
Localisation : Nord
Humeur Humeur : Souriant par tout temps !

Voir le profil de l'utilisateur

Re: fréquence de nourrissage juvénile panthérophis guttatus ?

le Lun 27 Avr - 13:08
Tout les thermes de cuisine me sont inconnus excusez moi lol!
avatar
Administrateur
Administrateur
Féminin
Verseau Cheval
Messages : 8149
Date d'inscription : 27/11/2014
Age : 27
Localisation : Toulouse
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.forum-reptiles.com

Re: fréquence de nourrissage juvénile panthérophis guttatus ?

le Lun 27 Avr - 13:09
La surgélation se fait à une température plus basse que la congélation. Ça permet de "saisir" les aliments très rapidement et donc de ne pas avoir de déperdition de vitamines Smile

_______________________
Et mon triangle d'émeraude tire sa langue à double fil...
avatar
Modérateur
Modérateur
Masculin
Poissons Chat
Messages : 4185
Date d'inscription : 23/12/2014
Age : 31
Localisation : Reims
Capacitaire Capacitaire : Pythonidae
Voir le profil de l'utilisateur

Re: fréquence de nourrissage juvénile panthérophis guttatus ?

le Lun 27 Avr - 14:44
Cool les tableaux, mersilverat bounce
avatar
Membre avide
Membre avide
Féminin
Cancer Dragon
Messages : 182
Date d'inscription : 16/04/2015
Age : 30
Localisation : BRETAGNE
Voir le profil de l'utilisateur

Re: fréquence de nourrissage juvénile panthérophis guttatus ?

le Ven 8 Mai - 11:37
Petit message pour vos donner des nouvelles de petit Kayser après sa quarantaine tardive!

Petit père se porte bien mange comme un grand maintenant et pas de problème dans les selles donc tout roule !! Que du bonheur
avatar
Administrateur
Administrateur
Féminin
Verseau Cheval
Messages : 8149
Date d'inscription : 27/11/2014
Age : 27
Localisation : Toulouse
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.forum-reptiles.com

Re: fréquence de nourrissage juvénile panthérophis guttatus ?

le Ven 8 Mai - 12:17
Super alors cheers

_______________________
Et mon triangle d'émeraude tire sa langue à double fil...
Membre
Membre
Féminin
Vierge Chien
Messages : 26
Date d'inscription : 09/02/2018
Age : 23
Localisation : Niort/Angleterre
Voir le profil de l'utilisateur

Re: fréquence de nourrissage juvénile panthérophis guttatus ?

le Mar 13 Fév - 7:45
Et voilà je fais encore un up d'un post qui date de Mathusalem... mais désolée quand je lis ça je bondis...

Il est fortement déconseillé pour l'humain de décongeler de la viande à l'air libre et dans de l'eau tiédasse/chaude. Pour la même raison dans les deux cas : La prolifération bactérienne. Et c'est effectivement hyper dangereux même dans un sac congélation plongé dans l'eau.
La raison en est assez simple en fait. Quand on surgèle on "fige" en gros la viande. Donc les bactéries qu'elle contient déjà. Quand on décongèle; à des températures situées entre 22°C et 37°C (proches de celles du vivant en gros) on autorise les plus résistantes de ces bactéries à reprendre leurs cycles de vie. Et vous pouvez me croire ces cochonneries sont bien plus résistantes que ce que l'on peut penser au premier abord (anthropomorphisme quand tu nous tiens !).

En permettant la reprise de cycle et la prolifération de ces bactéries les plus résistantes qu'est ce que l'on fait?

Alors il y a plusieurs conséquences.
La première est un risque pour vous, en manipulant la proie (ou votre viande, surtout si vous la mangez...)

La deuxième... Comme vous pouvez vous intoxiquer avec une viande colonisée, votre serpent peut probablement aussi s'intoxiquer avec. Surtout si il porte déjà des salmonelles un peu partout...

La troisième et la pire... En faisant ça, seule les bactéries les plus résistantes au froid et aux privations survivent. Ce sont donc les "super man" des bactéries. Vous n'êtes probablement pas sans connaître le fait que les antibiotiques sont de moins en moins efficaces car il y a de plus en plus de bactéries capables de développer des résistances (voire des multi résistances) aux antibio et si vous ne le saviez pas, c'est le moment de le savoir car c'est un problème sanitaire dorénavant plus que préoccupant. Ces résistances viennent de cette "sélection naturelle" qui se fait quand on décongèle trop vite, quand on prescrit/prend des antibio pas comme il faut et quand il n'y a pas d'infection à soigner... Bref, il y a plein d'origines mais ce serait bien de ne pas continuer à sélectionner inconsciemment les bactéries-warriors à chaque fois que vous nourrissez vos bébés Smile.

Ce qui est conseillé en hygiène : Il faut laisser les viandes se décongeler dans l'étage le plus bas de votre frigidaire (soit là où la température est la plus basse ce qui correspond à 4/6°C). Et uniquement après ça vous pouvez la réchauffer. En plus ça conservera la tendresse et les qualités gustatives. J'suis sûre que la bestiole adorera !

Je me permets ce poste un peu alarmé/alarmiste car je travaille justement dans la recherche d'alternatives à ces fameux antibio. On a de supers pistes. Mais pas encore quelque chose de parfait et les études cliniques, on n'y est pas encore. On a encore besoin de pas mal de temps (comptez 15 à 20 ans à minima) et quand on voit la vitesse à laquelle les résistances se répandent et le nombre de personnes atteintes (voire mortes, car oui ça tue déjà de plus en plus) par des multi résistante, ça fout la trouille !

On peut tous agir un peu à notre niveau et je pense que les terrariophiles le peuvent davantage encore ! Very Happy
avatar
Modérateur
Modérateur
Masculin
Poissons Chat
Messages : 4185
Date d'inscription : 23/12/2014
Age : 31
Localisation : Reims
Capacitaire Capacitaire : Pythonidae
Voir le profil de l'utilisateur

Re: fréquence de nourrissage juvénile panthérophis guttatus ?

le Mar 13 Fév - 9:07
Super intervention, merci pour ces précisions :dix:

Je vais caler mes gerbilles à décongeler à côté du Yop, au frigo, alors.
avatar
Modérateur
Modérateur
Masculin
Poissons Chèvre
Messages : 2087
Date d'inscription : 30/09/2015
Age : 39
Localisation : beziers
Voir le profil de l'utilisateur

Re: fréquence de nourrissage juvénile panthérophis guttatus ?

le Mar 13 Fév - 9:13
Et beh j’avoue que de bon matin ca fait flipper ! Pour le bien de ma planète et de mes petites bêtes je vais faire pareil , tu estimerais a combien de temps la décongélation au frigo ?

_______________________
Pantherophis guttatus 1.3.0
Lampropeltis californae 0.1.0
avatar
Administrateur
Administrateur
Féminin
Verseau Cheval
Messages : 8149
Date d'inscription : 27/11/2014
Age : 27
Localisation : Toulouse
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.forum-reptiles.com

Re: fréquence de nourrissage juvénile panthérophis guttatus ?

le Mar 13 Fév - 9:19
Hello !
Merci pour ces précisions. Est-ce que ça ne te dirait pas de nous faire un post à part ? Par exemple dans la rubrique "section vétérinaire" ? Ce serait bien de le post-iter et que tout le monde le voit.

Il me semblait bien pourtant que c'était le fait que la décongélation dure longtemps (à température ambiante ou à chaud) qui était  dangereuse. En décongelant dans l'eau chaude ça ne dure qu'une poignée de minutes... Est-ce suffisant pour que les bactéries se développent ?

Merci pour le retour d'info Smile

_______________________
Et mon triangle d'émeraude tire sa langue à double fil...
Membre
Membre
Féminin
Vierge Chien
Messages : 26
Date d'inscription : 09/02/2018
Age : 23
Localisation : Niort/Angleterre
Voir le profil de l'utilisateur

Re: fréquence de nourrissage juvénile panthérophis guttatus ?

le Mar 13 Fév - 20:05
Pumpelop !

D'accord Silverat, je ferai ça demain si tu veux bien, je prends juste quelques heures de sommeil avant Smile

Je pense que je répondrai à tes questions directement dans ce poste si tu veux bien car ça me permet de mettre en place un argumentaire précis et scientifique, facile à suivre et avec explications basée sur des expériences qu'on peut éventuellement réaliser à moindre coût chez soi Smile

De rien, à demain pour un poste de la morkitu
avatar
Administrateur
Administrateur
Féminin
Verseau Cheval
Messages : 8149
Date d'inscription : 27/11/2014
Age : 27
Localisation : Toulouse
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.forum-reptiles.com

Re: fréquence de nourrissage juvénile panthérophis guttatus ?

le Mer 14 Fév - 9:44
Rhooo ça va être super cheers

_______________________
Et mon triangle d'émeraude tire sa langue à double fil...
avatar
Modérateur
Modérateur
Masculin
Poissons Chat
Messages : 4185
Date d'inscription : 23/12/2014
Age : 31
Localisation : Reims
Capacitaire Capacitaire : Pythonidae
Voir le profil de l'utilisateur

Re: fréquence de nourrissage juvénile panthérophis guttatus ?

le Ven 16 Fév - 10:50
J'ai essayer la technique de la décongélation au frigo, entre le yop et les flamby.

J'ai laissé les rongeurs décongelés environ 24h, puis ensuite je les ai mis dans l'eau chaude, pour que les serpents tapent. Si c'est froid, ils ignorent totalement.

J'ai trouvé la texture des rongeurs beaucoup plus ferme, moins molle que quand ils décongelaient dans l'eau chaude.

Les serpents ont mangé.
Contenu sponsorisé

Re: fréquence de nourrissage juvénile panthérophis guttatus ?

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum