Partagez
avatar
Administrateur
Administrateur
Féminin
Verseau Cheval
Messages : 8548
Date d'inscription : 27/11/2014
Age : 27
Localisation : Toulouse
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.forum-reptiles.com

Faut-il traiter en prévention ?

le Jeu 23 Avr - 13:02
Bonjour à tous,

Je lis souvent que pour les parasites internes, on peut traiter en prévention pendant la période de quarantaine, que ce n'est pas dangereux pour l'animal avec du Flagyl + Pacacure. Et ce, avant de faire un contrôle de selle (coprologie).
C'est dans le but je crois de ne pas devoir faire deux fois la copro, la première pour déceler quelque chose et la deuxième pour voir si tout a bien été éliminé.

Question !

Est-ce vrai ? Y a-t-il des sources ?
Pourquoi pour certains WC on dit qu'il ne faut pas traiter avec ces vermifuges, que ça peut les fragiliser, s'il n'y a pas de danger ? Je ne comprends pas bounce

_______________________
Et mon triangle d'émeraude tire sa langue à double fil...
avatar
Administrateur
Administrateur
Féminin
Verseau Cheval
Messages : 8548
Date d'inscription : 27/11/2014
Age : 27
Localisation : Toulouse
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.forum-reptiles.com

Re: Faut-il traiter en prévention ?

le Lun 27 Avr - 10:02
:up:

_______________________
Et mon triangle d'émeraude tire sa langue à double fil...
avatar
Membre avide
Membre avide
Masculin
Scorpion Dragon
Messages : 275
Date d'inscription : 23/03/2015
Age : 54
Localisation : plein Est
Humeur Humeur : “When you realize the value of all life, you dwell less on what is past and concentrate more on the preservation of the future.” Diane Fossey

Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.erpeton.com/

Re: Faut-il traiter en prévention ?

le Lun 27 Avr - 22:59
Là Silverat, tu soulèves ma guerre...

Ma guerre entre les vétos du zoo et mes protégés...

Je prends le temps de te répondre dès demain, si je me lance ce soir, je ne suis pas couché...
avatar
Administrateur
Administrateur
Féminin
Verseau Cheval
Messages : 8548
Date d'inscription : 27/11/2014
Age : 27
Localisation : Toulouse
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.forum-reptiles.com

Re: Faut-il traiter en prévention ?

le Lun 27 Avr - 23:09
D'accord ! Hâte de voir la réponse...

_______________________
Et mon triangle d'émeraude tire sa langue à double fil...
avatar
Membre avide
Membre avide
Masculin
Scorpion Dragon
Messages : 275
Date d'inscription : 23/03/2015
Age : 54
Localisation : plein Est
Humeur Humeur : “When you realize the value of all life, you dwell less on what is past and concentrate more on the preservation of the future.” Diane Fossey

Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.erpeton.com/

Re: Faut-il traiter en prévention ?

le Mer 29 Avr - 7:25
Ceci est ma propre expérience, et mes observations…

Au zoo, dès qu’un animal arrive dans la collection une copro est faite. Ça ne me gène pas.
Pendant de nombreuses années ce fut la guerre entre le service vétérinaire et moi même. Ils voulaient systématiquement vermifuger les bêtes, même si il n’y avait que des œufs suspectés.

J’ai vu des Gonyosoma arriver, elles semblaient vraiment en bon état, agressives à souhait, bien vive. À la copro, pas de bol, elles sont positives. Aussitôt, réaction vétérinaire, « On vermifuge » (Je conçois que ce n’est pas toujours facile d’identifier les parasites surtout quand ce ne sont que des œufs ou des larves). Malheureusement, après intervention pour déparasitage, certaines n’ont pas supporté et en sont mortes, stress dû aux manipulations certainement. À l’autopsie, il n’en ressort pas toujours quelque chose…

Il ne faut pas perdre de vue que quand un animal a été importé, son tube digestif peut héberger les parasites d’une de ses proies mais que ces dernières ne vont pas forcément l’incommoder. L’hôte n’étant pas le même, le parasite ne se développera pas obligatoirement et sera évacué naturellement.

Dans les années 80, dans un centre d’élevage de serpents venimeux, j’ai vu des centaines de vipères arriver en même temps. Il était hors de question de toutes les vermifuger (de plus à l’époque, cela ne se faisait pas si souvent), du coup les animaux étaient installés individuellement et observés. Les interventions se faisaient si besoin.

Je suis vraiment partisan de ne pas intervenir dès la première copro, il est important et prioritaire d’installer les animaux, le mieux possible, et de leur « fou… » une paix royale. C’est en observant qu’il faudra intervenir ; l’animal semble faible, respire mal, régurgite ses proies, refuse de s’alimenter… Tous ces signes peuvent laisser supposer une infestation par des parasites. Là, une nouvelle copro et intervention vétérinaire si besoin.

Il y a plus d’un an, j’ai récupéré des Acrochordus WC. Les animaux ont été aussitôt installés, ils n’ont été nourris pour la première fois que trois mois après leur arrivée. Ils se portaient bien, mais refusaient de s’alimenter bien que du poisson vivant étaient hébergé avec eux. Donc la décision à été prise de les gaver. Pour le moment ils n’ont toujours pas été vermifugé, franchement ils ne s’en portent pas plus mal. De même, à cette époque, j’ai fait venir des Enhydris bocourti. J’ai refusé toute intervention vétérinaire sauf pour une femelle qui refusait de s’alimenter au bout de plusieurs mois et maigrissait. Elle a été vermifugée au Flagyl. moins d’un mois après, elle mettait bas ; 5 morts nés bien formés et 3 œufs non fécondés. J’ai aussitôt regretté ma précipitation… Sans cette intervention, les petits seraient certainement vivants.

Dans les années 80-90, les animaux n’arrivaient pas dans le même état que maintenant, ils étaient royalement infestés. Maintenant, la demande en « NAC » est si importante que généralement les exportateurs essaient de prendre soins, au minimum, des bêtes. Ces derniers savent qu’ils ne sont plus les seuls sur le marché, la concurrence est là…

Des exemples de reptiles stressés par les manipulations, des injections, des soins… J’en ai plein la tête… Je ne vais pas cracher sur le dos des vétérinaires, ils font vraiment du bon boulot et on en a besoin. Je reste persuadé que quand l’animal arrive en bon état, c’est bien plus néfaste de tenter quoique ce soit d’autre que de le laisser tranquille. Il ne faut pas non plus oublier que le vermifuge agit aussi bien sur les parasites néfastes mais affaibli aussi la faune et flore intestinale normale de l’hôte. Le vermifuge doit être considéré comme une aide médicale en cas de problème et non comme un produit anodin qu’on peut distribuer sans problèmes.

Personnellement, j’ai toujours agi de cette façon, ça a fait ses preuves de nombreuses fois.








avatar
Administrateur
Administrateur
Féminin
Verseau Cheval
Messages : 8548
Date d'inscription : 27/11/2014
Age : 27
Localisation : Toulouse
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.forum-reptiles.com

Re: Faut-il traiter en prévention ?

le Mer 29 Avr - 9:18
Merci beaucoup pour ce complément très instructif cheers

Je pense que c'est la bonne solution effectivement... Mais pour les animaux "standards" qui mangent des proies congelés, c'est sans-stress de vermifuger normalement ? On injecte le produit dans la proie et voilà... Alors est-ce que le produit en lui-même ne cause pas quelque chose ou est-ce vraiment sans effets secondaires négatifs ?

C'est vrai que dans la nature ils doivent être presque tous parasités et la plupart s'en sort bien je pense... alors...

_______________________
Et mon triangle d'émeraude tire sa langue à double fil...
avatar
Membre avide
Membre avide
Masculin
Scorpion Dragon
Messages : 275
Date d'inscription : 23/03/2015
Age : 54
Localisation : plein Est
Humeur Humeur : “When you realize the value of all life, you dwell less on what is past and concentrate more on the preservation of the future.” Diane Fossey

Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.erpeton.com/

Re: Faut-il traiter en prévention ?

le Ven 1 Mai - 9:03
Salut Silverat,

Donc je me suis renseigné auprès des vétos, il n'y aurait que très peu d'incidence pour le Panacure, mais ce n'est pas du tout le cas pour le Flagyl, beaucoup plus proche d'un antibiotique que d'un vermifuge...
avatar
Administrateur
Administrateur
Féminin
Verseau Cheval
Messages : 8548
Date d'inscription : 27/11/2014
Age : 27
Localisation : Toulouse
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.forum-reptiles.com

Re: Faut-il traiter en prévention ?

le Ven 1 Mai - 10:19
D'accord, c'est intéressant.

Donc bah je pense que c'est bien de s'en tenir à la coprologie puis traitement s'il y a quelque chose puis re-coprologie.

Merci pour ces infos Smile

_______________________
Et mon triangle d'émeraude tire sa langue à double fil...
avatar
Membre V.I.P
Membre V.I.P
Féminin
Bélier Chien
Messages : 1007
Date d'inscription : 10/12/2014
Age : 24
Localisation : Paris
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Faut-il traiter en prévention ?

le Lun 4 Mai - 10:58
Je viens participer à ce débat très intéressant !

Pour ma part, ayant plus de WC que de NC chez moi, je traite systématiquement pour les parasites externes le jour où la bestiole arrive, et parfois au Panacure pour les internes.
Pour éviter tout stress, j'injecte directement le produit dans la proie (si tant est que mon snake veuille manger...)

Je ne conseille toutefois pas cette pratique à des débutants non plus.

Pour les externes, je préfère le faire le jour où la bête arrive, avant de la mettre dans son terra' pour la première fois, que de devoir la ressortir par la suite pour la traiter.

Autant faire d'une pierre deux coups comme on dit Smile

Chacun sa méthode, le déparasitage interne n'est pas pratiqué sur mes asticots par exemple (Storeria dekayi).
En névrosée de la copro' que je suis, j'en fais régulièrement.

D'ailleurs, un de mes Coluber constrictor priapus s'est retrouvé récemment bien amoché par un parasite non-décelé à la copro' la première fois, comme quoi...
Contenu sponsorisé

Re: Faut-il traiter en prévention ?

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum