Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Messages

Sujet : L’Indonésie est en train de tuer la planète. Le 2 octobre 2015... le Sam 3 Oct - 9:10

Erpeton

Membre avide
Membre avide
avatar
Ci dessous, encore une sirène d'alarme...



L’Indonésie est en train de tuer la planète

Paris, le 2 octobre 2015 : Alors que la France se prépare à accueillir la COP21 afin de lutter contre le réchauffement climatique, l'Indonésie fait face aux pires incendies survenus depuis 1997, devenant l'un des principaux pollueurs (émetteur de gaz à effets de serre) de la planète. Chanee, fondateur de l’association Kalaweit, vit au sud de Bornéo où la situation est intenable.

Bornéo et Sumatra sous la fumée chaque année pour l’huile de palme :

Chaque année pendant la saison sèche, de gigantesques incendies ravagent les îles de Bornéo et de Sumatra. Ces incendies sont provoqués de façon volontaire pour permettre la conversion rapide des forêts en plantations d'huile de palme. En 2015, ils ont démarré dès le mois de mai dans les zones de tourbières, dégageant des fumées épaisses et toxiques sur des régions entières.

Les provinces touchées sont le Kalimantan Tengah, Kalimantan Barat, Kalimantan Selatan à Bornéo, et à Sumatra celles de Riau, Jambi, Sumatra Selatan. A Jambi, l’Agence Environnementale locale a annoncé que l’index de mesure de la qualité de l’air avait « atteint un niveau très dangereux » et l’état d’urgence a été déclaré dans la province de Riau, située face à Singapour.

A Palangkaraya, capitale de la région centre de Kalimantan à Bornéo, où réside Chanee, les écoles primaires sont fermées depuis un mois. La ville détient désormais le record de la ville avec la plus forte pollution atmosphérique au monde. Selon Chanee, qui y vit depuis 1998, "la situation est intenable".

Au centre de Kalaweit de Pararawen à Bornéo, les animaux montrent des signes de problèmes respiratoires et l’inquiétude est grande pour les animaux les plus fragiles.

D’après le gouvernement indonésien, 40 000 hectares de forêts ont été détruits (Site officiel : http://www.menlh.go.id/areal-kebakaran-hutan-diperkirakan-40-000-ha/). Mais des associations comme Kalaweit parlent de centaines de milliers d’hectares, voir de 200 000 hectares de forêts anéanties.

Une industrie qui pousse les propriétaires terriens à cultiver des palmiers à huile :

Les pluies, qui auraient pu stopper ces feux, tombent habituellement en octobre. A cause d’El Nino, qui favorise la pire sécheresse et les pires incendies depuis 1997/98, elles sont attendues en Indonésie au mieux en janvier 2016. Des millions d’hectares de forêts auront été réduits en fumée d’ici là.

Les feux, déclenchés volontairement, ont eu le temps de s’étendre, donnant ainsi plus d’espace pour l’implantation de futures exploitations d’huile de palme. Car ce sont les compagnies d'huile de palme et les propriétaires terriens, poussés par l'industrie de l'huile de palme, qui brulent la forêt pour la convertir en plantations.
Pour Chanee, fondateur de Kalaweit, le gouvernement aurait du agir dès le mois de mai car les feux sont hors de contrôle et la situation est inédite par son ampleur.

Plus de 75% de la région de Tripa au sud de Sumatra est recouverte de concessions d’huile de palme. Le nombre d’orang outans de Sumatra est passé de plus d’un millier dans les années 1990 à 200 aujourd’hui. Ils se partagent, avec les gibbons et autres espèces, un territoire de 17 000 hectares de forets qui ont résisté aux plantations d’huile de palme.

La COP 21 peut-elle changer la donne ?

La Malaisie et Singapour viennent de porter plainte auprès de Jakarta contre ces fumées toxiques qui arrivent jusqu’à elles. Maisl’attitude arrogante du gouvernement indonésien, face à ses voisins et face à sa population, changera-t-elle lors des discussions de la COP 21 ? Les enjeux climatiques et économiques sont colossaux. L’Indonésie est l’un des plus gros pollueurs de la planète qui se développe et souhaite continuer sa croissance économique, malgré les dégâts environnementaux constatés.

Seul un vrai changement d’attitude du gouvernement indonésien à l’égard des compagnies d’huile de palme peut renverser la tendance et stopper la déforestation. En Europe – et ailleurs - les consommateurs ont un rôle à jouer en refusant de consommer des produits contenant de l’huile de palme.

Quelques mots sur l’association Kalaweit :
L’association a été créée en 1997 par Chanee, un français passionné de gibbons. Les gibbons font partie de la famille desgrands singes, et vivent en Asie du sud est. Ils sont menacés de disparition à cause de la déforestation massive qui détruit leur habitat pour la production d’huile de palme.

En Indonésie, l’association recueille les gibbons détenus illégalement, protège les forêts et sensibilise la population grâce à sa radio Kalaweit FM et à une série télévisée intitulée « Kalaweit Wildlife Rescue ». Muriel Robin est la marraine de Kalaweit. L’association ne vit que de dons.



En PJ : photos de la ville de Palangkaraya (Bornéo) le 30 septembre 2015, visibilité 50 à 100 mètres.

Les incendies ne touchent pas les réserves de Kalaweit pour le moment.




Voilà Chanee,      

C'est quelqu'un que je connais personnellement, un type simple au grand cœur, un grand passionné. Quand je discute avec lui, je bois ses paroles...

N'hésitez pas à visiter son site.  http://www.kalaweit.org/

Une petite vidéo pour le plaisir, Channe ne se contente pas de sauver les Gibbons, tous les animaux l'intéressent...  

Voir le profil de l'utilisateur http://www.erpeton.com/

Sujet : Re: L’Indonésie est en train de tuer la planète. Le 2 octobre 2015... le Sam 3 Oct - 11:29

zenaku

Membre passionné
Membre passionné
avatar
Les riche s'enrichisse et la planète ce meurt, triste humanité Sad

Voir le profil de l'utilisateur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum