-23%
Le deal à ne pas rater :
TV 75″ Xiaomi Mi TV Q1 – QLED, 4K UHD à 929€ (Via ODR)
929 € 1199 €
Voir le deal

avatar
Pogvitt
Membre passionné
Membre passionné
Masculin
Taureau Chèvre
Messages : 402
Date d'inscription : 27/11/2021
Age : 31
Localisation : IDF
Récompenses obtenues
Main tendue
A répondu à 100 topics différents
Contributeur
A ouvert 25 topics différents
Polémiste
A créé au moins un sujet à débat

Aventure aquariophile Empty Aventure aquariophile

Ven 25 Mar - 12:53
Je voudrais ouvrir un sujet pour parler de ce que j'ai vu et appris pendant mon aventure aquariophile qui vient tout juste de débuter.
Ce qui m'a décidé de me lancer étant principalement les nombreuses vidéos youtube d'aquascaping: c'est au final relativement simple, peu couteux, rapide à mettre en place et on peut aller du tout petit au très grand. Et bordel, qu'est-ce que c'est beau et relaxant! Y'a des gens qui ont des idées de dingues et qui réalisent des trucs juste hallucinants.
Je compte donc raconter comment j'apprends, pas à pas, le monde de l'aquariophilie Je comparerai également avec la terrariophilie car il y a tellement de points communs assez amusants.

A commencer par la recherche d'informations fiables. Il semble bien que, quelque soit le domaine, dénicher une information juste à propos d'un animal c'est tout un pèlerinage.

Un poisson combattant, par exemple.
Si aujourd'hui la plupart des gens sérieux sont d'accord pour dire qu'on ne met aucun poisson dans un petit bocal (pratique qui d'ailleurs existe encore et qui réduit l'espérance de vie du poisson à quelques semaines - de souffrances), peu de gens sont prêts à lui accorder les grands volumes qui pourtant lui seraient bénéfiques.
Le combattant c'est un peu le Python regius de l'aquariophilie: il ne prend pas de place, peu actif, facile, et il est victime d'un nombre incalculable de mutations qui modifient notamment la forme et taille des ailerons et vont le gêner dans la nage. Mais, que voulez-vous? comme un python regius piedbald pewter mahogany ou encore acide mystique un betta de toutes les couleurs avec des ailerons gigantesques, c'est plus intéressant... heureusement chez le Python regius, peu de mutation lui causent de problèmes...
Jusqu'à présent le plus grand volume conseillé pour un Betta splendens que j'ai entendu c'est 20 gallons (équivalent à 80 litres), tandis que la plupart des gens ne recommanderont jamais plus de 10 gallons (environ 35L). Pour ma part, j'ai commencé dans un bac de 25L, par ailleurs assez mal dimensionné (40x20x40) et j'ai constaté que le poisson était relativement actif. J'ai donc déjà pris un bac de 50L et aux dimensions plus appropriées pour lui (60x30x30) - en effet un betta a besoin de longueur principalement et il faut tout de même un minimum de largeur pour aménager l'aquarium.
Comme pour un terrarium, un aquarium trop petit est difficile à cycler, et ne peut tout simplement pas héberger la vie à part quelques plantes.
Le danger avec un aquarium trop volumineux serait que le betta ne parvienne à nager jusqu'à sa nourriture et sa cachette assez facilement et se fatigue, le rendant inactif. C'est surtout problématique pour la hauteur, d'après ce que j'ai compris.

J'ai dit plus haut que les gens avaient compris qu'on ne mettait pas un poisson dans un bocal, mais les animaleries continuent de vendre de ridicules aquariums (moins de 10L) estampillés pour Betta, et certains (moins de 5L) sont vendus à prix d'or pour la simple raison qu'ils ont un design particulier (particulièrement inesthétique et risible, vous voulez dire).

A propos du Betta: il fait partie d'une famille de poissons (les labyrinthidés?) qui possèdent des poumons et vont respirer à a surface lorsque nécessaire; ils vivent jusqu'à 5 ans (les petits poissons vivent pas super longtemps entre 2 et 5 ans en général); leur milieu naturel est rizière, flaques, marres, petits points d'eau peu profonds mais larges dans les pays asiatiques comme la thailande ou le Vietnam. Ils sont très robustes: supportent de faibles températures comme de hautes températures 18 à 35, une large fourchette de pH et gH/kH (je n'ai toujours pas très bien compris de quoi s'agissaient ces deux dernières mesures) mais il n'est évidemment pas souhaitable de les laisser dans des conditions extrêmes, cela affecte leur métabolisme. Comme chacun le sait sûrement: les mâles sont territoriaux et peuvent même être agressifs avec une femelle tandis que les femelles s'entendent relativement bien. Enfin il me semble qu'il s'agit d'un poisson ovipare, ce n'est pas le cas pour tous, et est susceptible de manger ses œufs (ouais, comme quoi l'évolution fait pas toujours bien les choses).

Pendant longtemps j'ai pensé comme beaucoup de gens que les poissons étaient des animaux stupides et sans mémoire et je me suis rendu compte que c'est faux. Pendant les quelques jours que j'ai pu observer mon Betta, j'ai constaté qu'au fur et à mesure il devenait moins timide, qu'il ne se cachait plus quand il me voyait et qu'il avait compris que je le nourrissais. Quand je viens pour le nourrir je tape du doigt sur la vitre, je secoue la boîte de granulés et il nage tout de suite vers moi. Je sais que des éleveurs ont des interactions plus poussées avec eux, en tout cas j'ai bien vu qu'ils sont plus intelligents que ce qu'on croit.

Il existe un site encyclopédique qui rassemble des fiches complètes sur de nombreuses espèces de poissons aussi bien marines que d'eau douce: fishipedia. Je trouve dommage qu'on ai pu faire telle compilation pour nos amis les écaillus.

Le Betta étant un poisson vivant dans des volumes d'eau n'ayant peu voire pas du tout de courant, le choix du filtre est difficile. En effet il faut un filtre faible qui ne gênera pas le poisson.
Les filtres en aquario, c'est un peu comme les lampes chauffantes et éclairages pour les reptiles: on trouve de tout, mais absolument de tout (filtre externe, filtre interne, décantateur, filtre cascade, filtre à mousse à utiliser avec une pompe à air, il y a pleins de formes différentes et de design différents) et il y a plusieurs types de filtrations (mécanique, biologique, chimique, UV). Et exactement comme les appareils de chauffage il faut bien réfléchir à où et comment placer le filtre. Pour le chauffage lui-même c'est le moins compliqué: on place un thermoplongeur (qui a une fonction thermostat) dans un endroit où il y a courant et on prend 1W=1L à chauffer (ou le double).

Pour l'éclairage, je ne me suis pas plus intéressé. En fait ça n'est pas tant pour le poisson (si l'éclairage est trop fort on met des plantes afin qu'il ait des zones d'ombre) que pour les plantes elles-mêmes: en effet toutes les plantes n'ont pas les mêmes besoins en lumière. J'ai pris le parti d'utiliser une bonne vieille rampe led arcadia.

Dans le bac il y a donc le betta, des plantes... et des escargots.

J'ai l'impression que les escargots (et écrevisses, et les poissons-nettoyeurs) c'est un peu le cleanup crew du bac, les isopodes / blattes en fait carrément. il en existe de tailles très différentes (de 2cm pour les plus petits à 10cm pour les plus grands) et de formes de coquilles et couleurs variées. je n'ai pas encore osé donner de la compagnie au betta mais il fallait quand même des escargots nettoyeurs pour les algues, et les regarder se déplacer et faire le ménage c'est très amusant (ils vont partout là où ils peuvent et broutent tout sur leur passage). Il y a aussi des escargots qui mangent d'autres escargots et sont utilisés pour réduire la population envahissante d'escargots nettoyeurs.

Mais ce qui reste le plus fascinant dans tout ça, c'est l'ensemble des échanges chimiques que nous ne voyons pas qui a lieu pendant que chaque habitant du bac rempli son devoir.
Et j'avoue que je n'ai aucune idée de ce qui se passe précisément...

Le substrat.
Le substrat d'un aquarium est plus compliqué qu'un substrat pour terrarium. En terrarium on veut surtout reproduire un sol qui correspond à ce que l'animal trouve dans la nature. En aquarium on a trois types de substrats (si, si je vous jure c'est Anne le Roi - poisson rouge qui le dit):
- le sable / gravier (exit les merdes colorées)
- les sols nutritifs (qui ont des éléments spécifiques pour la pousse des plantes
- les sols techniques qui... ben j'ai pas trop bien compris je vais remettre ce qu'elle dit Wink

et chaque substrat a ses propriétés et son utilisation et il faut choisir en fonction de ce qu'on veut faire avec le bac: aquascaping simple, planté un peu ou beaucoup, et quels poissons?

et puis chaque substrat a aussi une incidence sur la chimie de l'eau (ou pas) et permet plus ou moins aux bactéries régulatrices d'azote de se développer.

en dehors du Betta je me suis bien sûr renseigné sur les autres poissons. J'ai choisi le Betta pour plusieurs raisons:
1 - il est ultra résistant. quand on lit les fiches de fishipedia de plusieurs poissons on voit que de tous c'est le Betta qui supporte le plus de variabilité dans les conditions et qui donc va supporter le mieux les erreurs. Et dans un bac dont on ne sait absolument rien à part qu'il y a de l'eau, un poisson, du substrat et des plantes, ben c'est évident qu'il va y avoir des erreurs.
2 - son look me plaisait beaucoup. en effet à la base je suis pas super fana des poissons mais celui-là y'a pas à **** il est classe.
3 - il prend pas de place, plutôt simple à nourrir.


Et il me reste encore BEAUCOUP de choses à découvrir!
avatar
arawn29
Membre passionné
Membre passionné
Masculin
Taureau Serpent
Messages : 461
Date d'inscription : 13/09/2016
Age : 33
Localisation : quimper
Capacitaire Capacitaire : Scincidae , Eublepharidae, certains colubridés (Drymarchon et autres colubridés américains, elaphe sp...), varanidés et pythonidés pour ne citer que les familles
Récompenses obtenues
Main tendue
A répondu à 200 topics différents
Ancien du Forum
Plus de trois ans sur le forum
Documentaliste d'argent
A créé au moins 3 fiches pour le forum.
Polémiste
A créé au moins un sujet à débat
Capitaliste
A posté au moins une annonce de vente sur le forum
Contributeur
A ouvert 25 topics différents

Aventure aquariophile Empty Re: Aventure aquariophile

Ven 25 Mar - 16:48
Les betta c'est des poissons qui adorent les eaux troubles. Les feuilles de Catappa ça aide bien a avoir leur coloration d'eau préférée et stimuler la repro. Le filtre c'est pas un gros soucis, ils aiment les milieux très chargés en fait, en branches, en plantes à feuilles larges, avec ça on peut casser l'aspiration de la pompe. En sortie mettre un coude sur la sortie d'eau, et la dirigée un endroit comme des racines sur le côté, ça permet de casser le courrant, si jamais le débit est trop fort. Ils aiment l'eau chaude, et reproduise à 27-28 degrés, les jeunes ont vraiment besoin que la tempé soit stable pour les premiers jours. Ce sont des super poissons. En entretient du bac les Otocinclus et crossocheilus c'est pas mal. Pense niveau lumière à couper la source lumineuse au bout de 3 heures, laisse une heure de pause et prendre. Beaucoup d'algues vont avoir besoin de cycles d'éclaraige de plus de 4h pour se développer, le fait de casse le rythme ça aide pas mal.
alexreptile_
alexreptile_
Membre expert
Membre expert
Masculin
Sagittaire Serpent
Messages : 599
Date d'inscription : 24/05/2016
Age : 20
Localisation : 95
Humeur Humeur : :)

Récompenses obtenues
Main tendue
A répondu à 350 topics différents
Ancien du Forum
Plus de trois ans sur le forum
Documentaliste de bronze
A créé une fiche pour le forum.
Polémiste
A créé au moins un sujet à débat

Aventure aquariophile Empty Re: Aventure aquariophile

Ven 25 Mar - 19:19
L'aquariophilie c'est top, c'est un milieu vaste et avec beaucoup de techniques/méthodes/visions des choses différentes, c'est ce que je trouve intéressant. Personnellement ce qui me passionne le plus d'un point de vu esthétique, c'est de créer des aquariums au look naturel et sinon le maintien et la reproduction des poissons.

Beaucoup de terrarium sont finalement assez inerte, une fois qu'ils sont installés il y a peu de changement (hormis les terrariums tropicaux avec une forte croissance des plantes). La plupart des aquariums sont quant à eux vivant et évoluent en permanence avec le temps.

J'aime bien les Betta aussi, mais plutôt les espèces sauvages, j'ai reproduis des Betta mahachaiensis, les comportements sont super à observer ! Bon par contre niveau aquarium, disons que c’était pas très conventionnel.

Fishpédia je ne connais pas trop mais personnellement j'aime bien Seriously Fish : https://www.seriouslyfish.com/species/betta-splendens/


Sinon, comme l'a dit arawn29, tu peux ajouter des feuilles mortes qui apporteront des tanins à l'eau et qui la colorera au passage, beaucoup de poisson apprécient des eaux peu éclairés (à l'inverse de il ce qu'il se fait en aquascaping ou l'objectif est centré sur les besoins des plantes et la visibilité pour l’œil humain).

avatar
Pogvitt
Membre passionné
Membre passionné
Masculin
Taureau Chèvre
Messages : 402
Date d'inscription : 27/11/2021
Age : 31
Localisation : IDF
Récompenses obtenues
Main tendue
A répondu à 100 topics différents
Contributeur
A ouvert 25 topics différents
Polémiste
A créé au moins un sujet à débat

Aventure aquariophile Empty Re: Aventure aquariophile

Ven 25 Mar - 21:19
Merci pour vos remarques, j'en prends note!
Contenu sponsorisé
Récompenses obtenues

Aventure aquariophile Empty Re: Aventure aquariophile

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum