Silverat
Silverat
Administrateur
Administrateur
Féminin
Verseau Cheval
Messages : 10669
Date d'inscription : 27/11/2014
Age : 31
Localisation : Toulouse
https://www.forum-reptiles.com
Récompenses obtenues
Reporter animalier
A posté au moins une photo dans la galerie
Contributeur
A ouvert 25 topics différents
Chevalier du Bricolage
A créé un tuto de bricolage.
Main tendue
A répondu à 350 topics différents
Polémiste
A créé au moins un sujet à débat
Ancien du Forum
Plus de trois ans sur le forum
Capitaliste
A posté au moins une annonce de vente sur le forum
Documentaliste d'or
A créé au moins dix fiches pour le forum.

[Fiche] Dasypeltis sp Empty [Fiche] Dasypeltis sp

Mer 13 Avr - 13:50
Dasypeltis sp
ou Serpent gobeur d'œufs



[Fiche] Dasypeltis sp 800px-Eierschlange_frisst_Zwergwachtelei

Cette fiche est valable d'une manière générale pour les 13 espèces que contient actuellement le genre (bien que certaines introuvables en captivité) :
Dasypeltis abyssina
Dasypeltis atra
Dasypeltis bazi
Dasypeltis confusa
Dasypeltis fasciata
Dasypeltis gansi
Dasypeltis inornata
Dasypeltis latericia
Dasypeltis medici
Dasypeltis palmarum
Dasypeltis parascabra
Dasypeltis sahelensis
Dasypeltis scabra
Dasypeltis taylori

Si des spécifications sont connues concernant certaines espèces et leurs maintenances, elles seront mentionnées.

Réglementation

Ne fait pas partie de la faune française ou guyannaise.
(Arrêté du 19 novembre 2007 - Arrêté du 15 mai 1986).

N'est pas considéré comme une espèce dangereuse ou délicate.
(Arrêté du 21 novembre 1997 –  Arrêté du 10 août 2004).

Libre de détention (sans CDC-AOE) en France dans la limite de 25 spécimens adultes.
(Arrêté du 10 août 2004).

Classification :

Ordre : Squamata
Sous-ordre : Serpentes
Infra-ordre : Alethinophidia
Famille : Colubridae
Sous-famille : Colubrinae
Genre : Dasypeltis

Description :

Les espèces de ce genre présentent la particularité de s'alimenter exclusivement d’œufs. De ce fait, elles ne possèdent quasiment pas de dents et sont donc non-venimeuses. Elles possèdent cependant des petits crètes osseuses dans la bouche lui permettant de saisir les œufs pour les avaler.  La coquille est régurgitée ; seul le contenu de l’œuf est digéré.
Ce genre est non soumis au Certificat de Capacité en France et ne possède aucun statut de conservation particulier.
Selon les espèces leur taille varie entre 30 et 100 cm et leur couleur varie du brun clair au gris olive foncé avec parfois des taches noires. Leur pupille est verticale et de forme elliptique leur permettant de voir la nuit. Ce genre a donc des mœurs nocturnes ou crépusculaires.

Ces espèces utilisent un moyen de défense remarquable : leurs écailles étant carrelées, ils peuvent les frotter entre elles pour produire un bruit  de crécelle et se montrer très agressifs pour intimider (étymologiquement son nom y fait référence car « dasy » signifie dense et « péltê » bouclier/plaque).  
Elles peuvent également effectuer un sifflement d'avertissement fort par l’effet d’une respiration quadriphasique. "La différence sonore entre les vipères et les serpents vipérines n’est pas distinguable" (Aubret, Fabien et Mangin Alain, 2014). "Cette dernière consiste à émettre un sifflement lors de l’expiration, suivi d’une pause puis d’un sifflement lors de l’inhalation, suivi à nouveau d’une pause de respiration" (AUBRET, Fabien et MANGIN, Alain, 2014).
Ils ont également l'intérieur de leur gueule intégralement noire, rappelant certains élapidés ou le genre Echys.
Ci-dessous une photo d'une Echys carinatus ressemblant très étroitement à Dasypeltis scabra :
[Fiche] Dasypeltis sp Echis_carinatus_sal

Dasypeltis scabra :
[Fiche] Dasypeltis sp 800px-2009-03-07Dasypeltis_scabra237
Dasypeltis scabra mesure entre 50 et 90 cm. Son dos est brun clair et taché d'une série de losanges plus sombres. Ses flancs sont ornés de taches brunes. Son ventre est jaunâtre parfois tacheté de noir.

Dasypeltis gansi :
[Fiche] Dasypeltis sp Gansi-egg-eater_zpsfegrkde9
Il s'agit de l'espèce la plus répandue en captivité. Elle peut mesurer entre 60 et 84cm en fonction du sexe. Son dos est pratiquement uniformément beige clair. Sa tête est petite et assez peu distincte du cou. Son museau est arrondi.

Dasypeltis parascabra :
[Fiche] Dasypeltis sp Medium

Très semblable à Dasypeltis scabra pour la taille et la couleur des motifs de la robe. Cependant, ses motifs sont rhombiques à ovales foncées sur le dos et les flancs, contrairement à D. scabra qui possède des losanges plus marqués.

[Fiche] Dasypeltis sp 1-s2.0-S1631069112001151-gr7

Dasypeltis atra :
[Fiche] Dasypeltis sp Dasypeltis_atra2
L'espèce la plus grande du genre puisqu'elle peut faire jusqu'à un mètre de long.
De noir à rouge foncé en passant par le jaune doré quasiment uni.

Répartition et biotope :

[Fiche] Dasypeltis sp Dasypeltis
Le genre Dasypeltis est très répandu dans les zones arides des savanes et des forêts sèches de l’Afrique sub-saharienne. Les études démontrent qu'on ne le trouve pas dans les forêts tropicales denses et plus humides, ni dans le désert.

Ici une carte de l'Afrique de l'Est représentant les différents spécimens trouvés :
[Fiche] Dasypeltis sp Geographical-distribution-of-the-genus-Dasypeltis-in-north-eastern-Africa-and

Maintenance en captivité

Terrarium :

Les juvéniles peuvent être élevés individuellement dans de grandes faunabox avec des perchoirs et beaucoup de cachettes (fausses plantes, cachette humide...). Mais la maintenance en terrarium définitif (bien aménagé) semblerait favoriser la prise de nourriture, qui est le point délicat de cette espèce (sujet abordé plus bas).

Un couple d’adultes de Dasypeltis scabra ou Dasypeltis gansi nécessitera un terrarium bien ventilé de 80x50x80cm au minimum en privilégiant la hauteur, si on peut leur offrir un espace plus grand, c'est mieux. Surtout pour des spécimens WC. Ce sont des dimensions données à titres moyennes, tout dépendra de l'aménagement, des spécimens... En sachant que la maintenance en couple à l'année pour des spécimens WC ne semble pas conseillé : ils auraient tendance à se stresser mutuellement et à rapidement souffrir d'anorexie. De plus, il sera alors difficile de savoir lequel des deux s'est nourri si vous n'installez pas une caméra nocturne.

Il vaut mieux s'orienter directement vers des spécimens NC. Les WC sont souvent porteurs de parasites internes et externes et ont un comportement irascible, sont stressés et peinent à se nourrir.

Le terrarium devra contenir de base :

- Un récipient d'eau toujours propre (les Dasypeltis adorent se baigner).
- Des cachettes au sol (écorces de liège ,ardoises ,tuiles…).
- Des plantes pour maintenir l'humidité et leur permettre de grimper en leur offrant, en plus, des cachettes pour se soustraire aux UVb et à la lumière s'ils le souhaitent.
- Des branches en évitant les essences toxiques habituelles.
- Une cachette en hauteur, au minimum. Du type petit nichoir à oiseaux, ou simple boîte percée d’un trou suffisant pour que l’animal puisse rentrer et sortir à sa guise.
- Certains abris pourront être garnis d’un fond de substrat légèrement humide pour faciliter les mues et servir de lieux de ponte le moment venu.
- Un vrai nid d'oiseau pour le nourrissage : récupérés d’éleveurs de canaris par exemple. Tous les propriétaires ne le font pas,mais cela évite les problèmes d’anorexie. S’il reste du duvet accroché au nid portant l’odeur des oiseaux, c'est encore mieux. Ces nids portent l'odeur qui met en appétit ces serpents. Attention aux nids de grandes espèces pouvant être assimilées par l’odorat du serpent à un prédateur (nids de corvidés et de rapaces, même de petite taille). Le nid sera installé en hauteur du terrarium, bien entendu.

En technique je conseille :
- Une bonne source d'UVb (spot, rampe...)
- Une rampe Led
- Un spot chauffant pour créer un vrai point chaud (possiblement sur un thermostat de type dimming).
Le tout sur minuteur, réglé sur 10h par jour, à faire évoluer en fonction de la saison.

Idéalement le terrarium devra être sécurisant pour les serpents, être chargé en déco et avec des parois opaques.

[Fiche] Dasypeltis sp Nid10

Conditions de maintient générales :

Température : 27° à 30 ° de point chaud le jour
22° à 24° la nuit.

Humidité : 40% à 50%, et 60% à 80% en été SELON LES ESPÈCES, en général c'est la saison pluviale.
On vaporisera donc le terrarium en été uniquement si vous vous sentez de recréer les saisons.
Sinon, si vous possédez un grand terrarium avec des plantes, les serpents pourront aller dans une zone plus humide avec différents gradients thermiques, selon leurs envie.
Attention cependant à l'humidité excessive qui est vraiment crainte par les Dasypeltis. Une bonne ventilation est primordiale.

Rampe LED et UVB : 5.0 mini
L'ajout d'UV et de lumière semble vraiment stimuler l’appétit de ces espèces qui ne sont sensées se nourrir qu'une fois au Printemps et une fois en été sur plusieurs jours.  
Pour repérer cette période ces animaux se basent sur la durée d'ensoleillement, la chaleur... Il est donc logique d'y accorder une attention particulière afin de maximiser les chances de survie (par la prise de nourriture). Les UVb éviteront également des carences.

Alimentation en captivité

Voilà le point qui pose le plus de problèmes pour ce serpent.

Les Dasypeltis se nourrissent d’une grande variété d’œufs dans la nature et peuvent se montrer "capricieux".
En captivité, à tous les âges, ils seront alimentés en plaçant des œufs dans le nid du terrarium pour les oiseaux "volants" (pigeons, canaris, moineaux d'ornements, par exemple) ou cachés au sol comme dans la nature, pour les oiseaux "terrestres" (caille de Chine, du Japon...).
Ces espèces d'oiseaux ne fonctionnent que pour les spécimens nés en captivité. Pour les WC (wild caught) ces derniers peuvent n'accepter que les œufs issus d'oiseaux africains.

À partir de 40cm un Dasypeltis peut être alimenté d’œufs de caille (du Chine ou du Japon), et passé les 65cm on peut donner de petits œufs de poule.
Les problèmes résultent en-dessous de ces tailles. De nombreux éleveurs donnent aux jeunes des œufs de passereaux, de canaris puis des œufs de perruches ondulées avant d’arriver aux œufs de cailles.

[Fiche] Dasypeltis sp Oeuf-c10
Ici à gauche, un œuf de caille de Chine et à droite un œuf de caille du Japon (ce sont ceux que l'on trouve dans le commerce et qui sont plus gros).

On m'a raconté que certains arrivaient à démarrer leurs jeunes Dasypeltis (NC) avec des fœtus de souris trempés dans du jaune d’œufs. Mais je n'ai pas plus d'informations que cela.
D'autres pratiquent le gavage ou offrent des œufs d'escargots (qu'on peut facilement se procurer) ou de lézards, avec un succès très mitigé voir totalement vain avec des spécimens WC.

J'ai personnellement essayé de leur battre un œuf entier frais dans une gamelle, également. Ils n'en ont pas voulu.
J'ai également essayé de poncer les œufs de type "terrestres" comme le sont les œufs de cailles (donc avec une coquille très dures qui peut être compliqué pour eux de manger) afin de les stimuler. Mais cela n'a pas fonctionné non plus, malgré de bons retours que j'ai pu avoir avec des spécimens NC.

J'ai également tenté la technique ci-dessous de Hervé Saint Dizier (2007) décrite sur un autre forum, que je vous cite ici, également sans succès :

Hervé Saint Dizier, 2007 a écrit:Une méthode est la suivante :après la première mue suivant la sortie de l’œuf ,je gave systématiquement les nouveaux-nés avec un mélange de 2/3 de blanc d’œuf de poule et d’1/3 de jaune ,donné à l’aide d’une seringue munie d’un cathéter en plastique descendant dans l’œsophage .La plus grande délicatesse est nécessaire ,et il est utile de lubrifier le cathéter avec du blanc d’œuf .Ils sont ainsi gavés d’1 à 1,5 ml de ce mélange tous les trois jours .Certains acceptent les œufs d’escargots qu’il est facile de se procurer pour un prix très réduit auprès d’héliciculteurs ,sans qu’on aie à passer par le gavage .Je poursuis le gavage pendant 30 à 45 jours et je laisse alors le serpenteau jeûner environ 2 semaines .

Je prépare ensuite le premier repas ,constitué d’œufs de caille préparés selon ma méthode .Je casse un œuf de caille en deux et je vide le contenu dans un récipient,je mélange ensuite le contenu de l’œuf de manière homogène en gardant les deux moitiés de coquille .J’enlève les bords des coquilles de telle sorte que leur plus gros diamètre soit sensiblement diminué de quelques millimètres .Je remplis les deux moitiés de coquille à parts égales avec mon mélange ,et je forme un couvercle pour chaque demi- œuf avec des restes de coquille ,que je scelle avec de la gélatine alimentaire neutre qui durcit à l’air (vendue en « feuilles » en supermarché).Mes demi- œufs de caille sont alors légèrement chauffés sous un spot pour être présentés à 25-30°C. Généralement ,au bout de quelques essais ,les jeunes couleuvres s’y habituent très vite .Le passage aux œufs de caille disponibles partout à peu de frais est certes un gain de temps appréciable par la suite .On augmente progressivement la taille des œufs avec la croissance des jeunes .

Il semblerait que la prise d’œufs soit plus effective s'ils sont placés en zone froide (24-25 degrés max).  Même si les œufs ne doivent pas être sortis tout juste du frigo, la chaleur que peuvent garder les œufs peuvent faire croire aux serpents qu'ils sont pourris ou contaminés.

Comme dit plus haut, les Dasypeltis dans la nature ne se nourrissent qu'au printemps et à l'été. On peut donc reproduire ces cycles en leur donnant abondamment à manger, tous les 3 jours de deux ou trois œufs (pour les adultes) et tous les deux jours pour les jeunes. Et ce pendant trois mois complets.

On cesse ensuite complètement l'alimentation, et vers mi-août jusqu’à fin Octobre, on recommence à nourrir abondamment, pour cesser à nouveau ensuite, jusqu'à février où le cycle recommence.

Les peser régulièrement est vitale afin de contrôler qu'ils ne perdent pas de poids et se nourrissent assez.
Il est impératif de se renseigner auprès d’éleveurs d'oiseaux, dans les animaleries, ou de démarrer un élevage d'oiseaux en AMONT de l'achat d'un Dasypeltis, en particulier pour des WC. La meilleure solution semble être celle des œufs de pigeons, mais il faudra impérativement varier les œufs car ils peuvent brutalement se mettre à bouder une espèce ou une autre.

Le gavage chez cette espèce est extrêmement délicat (l’œuf ça colle et ça peut bloquer  la trachée et les étouffer)... Il faut les sonder tous les jours, voir tous les deux jours et cela demande une grande maîtrise.

Reproduction :

Cette partie de la fiche est théorique car je n'ai jamais réussi à les maintenir assez longtemps pour obtenir une reproduction No
Une séparation des sexes pendant l’hivernage  semble améliorer les chances de reproduction. Les accouplements ont lieu de Mars à Mai.

Certains éleveurs ont eu des résultats sans séparation des sexes ni hivernation et avec une alimentation régulière (un œuf une fois par semaine toute l'année).

Au bout de 4 à 5 semaines la femelle pond 6 à 22 œufs. Ils sont mis à incuber à 28-29°C et 80% d’hygrométrie sur de la vermiculite humide et aux 2/3 enfouis dans le substrat d’incubation.
Les jeunes éclosent entre 74 et 91 jours après la ponte.

[Fiche] Dasypeltis sp 7772898234_5da315c0bc_n
Un juvénile.

Ressources :
Phylogénie du genre Dasypeltis : When colour patterns reflect phylogeography - New species of Dasypeltis (Serpentes: Colubridae: Boigini) from West Africa
Distribution géographique :  Distribution géographique du genre Dasypeltis dans le Nord de l'Afrique
Repfocus : map pour la répartition du genre Dasypeltis
Fiche d’élevage de la caille de Chine :[url= https://www.loisillon.fr/autres-oiseaux/caille-de-chine.html][/url]
@BJLYann










Dernière édition par Silverat le Jeu 21 Avr - 19:50, édité 11 fois

_______________________
Et mon triangle d'émeraude tire sa langue à double fil.. [Fiche] Dasypeltis sp Vil-serpent
Silverat
Silverat
Administrateur
Administrateur
Féminin
Verseau Cheval
Messages : 10669
Date d'inscription : 27/11/2014
Age : 31
Localisation : Toulouse
https://www.forum-reptiles.com
Récompenses obtenues
Reporter animalier
A posté au moins une photo dans la galerie
Contributeur
A ouvert 25 topics différents
Chevalier du Bricolage
A créé un tuto de bricolage.
Main tendue
A répondu à 350 topics différents
Polémiste
A créé au moins un sujet à débat
Ancien du Forum
Plus de trois ans sur le forum
Capitaliste
A posté au moins une annonce de vente sur le forum
Documentaliste d'or
A créé au moins dix fiches pour le forum.

[Fiche] Dasypeltis sp Empty Re: [Fiche] Dasypeltis sp

Jeu 21 Avr - 16:14
:banane: Fiche mise à jour :banane:

_______________________
Et mon triangle d'émeraude tire sa langue à double fil.. [Fiche] Dasypeltis sp Vil-serpent
Zushn
Zushn
Modérateur
Modérateur
Masculin
Poissons Chat
Messages : 5336
Date d'inscription : 23/12/2014
Age : 35
Localisation : Creuse
Capacitaire Capacitaire : Pythonidae
Récompenses obtenues
Polémiste
A créé au moins un sujet à débat
Reporter animalier
A posté au moins une photo dans la galerie
Capitaliste
A posté au moins une annonce de vente sur le forum
Âme charitable
A posté au moins une annonce de don sur le forum
Meilleur ami
A plus de 10 amis
Documentaliste de bronze
A créé une fiche pour le forum.
Prince du Bricolage
A créé au moins 3 tutos de bricolage.
Main tendue
A répondu à 350 topics différents
Contributeur
A ouvert 25 topics différents
Ancien du Forum
Plus de trois ans sur le forum

[Fiche] Dasypeltis sp Empty Re: [Fiche] Dasypeltis sp

Ven 22 Avr - 11:30
Merci pour toutes ces informations! Quelle galère quand même ces serpents...mais j'avoue que le défi donne envie.

Dans l'idéal, il faudrait mettre en place un petit élevage d'oiseau africains, puis demander au magasin / vendeur d' essayer de nourrir les serpents avec les œufs de ces oiseaux, le tout avant l'achat bien entendu.

Si le vendeur refuse, on demande à assister à un nourrissage en direct d'un spécimen WC. A mon avis ca se met à bégayer à partir de là clown
Contenu sponsorisé
Récompenses obtenues

[Fiche] Dasypeltis sp Empty Re: [Fiche] Dasypeltis sp

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum