Le Deal du moment :
Bon plan achat en duo : 2ème robot cuiseur ...
Voir le deal
600 €

avatar
arawn29
Membre expert
Membre expert
Masculin
Taureau Serpent
Messages : 651
Date d'inscription : 13/09/2016
Age : 35
Localisation : quimper
Capacitaire Capacitaire : Scincidae , Eublepharidae, certains colubridés (Drymarchon et autres colubridés américains, elaphe sp...), varanidés et pythonidés pour ne citer que les familles
Récompenses obtenues
Ancien du Forum
Plus de trois ans sur le forum
Documentaliste d'argent
A créé au moins 3 fiches pour le forum.
Polémiste
A créé au moins un sujet à débat
Capitaliste
A posté au moins une annonce de vente sur le forum
Contributeur
A ouvert 25 topics différents
Main tendue
A répondu à 350 topics différents

Les UV, ça sert à quoi? Ca s'utilise comment? Quelques notions. Empty Les UV, ça sert à quoi? Ca s'utilise comment? Quelques notions.

Sam 20 Aoû - 15:23
Salut, pour répondre à la question des UV je commence ce poste ouvert. Pourquoi ouvert? Car les éleveurs spécialisés où tout du moins ayant une solide expérience, sont invités a partager les retours sur leur expérience, études etc....


Pour ouvrir le bal, les UV au final, c'est quoi?

Ce qu'on appelle UV, dénomine en terrariophilie, les UV A ET B. Les UV A sont essentiels à la visions complète du spectre lumineux. Les UV B, ce sont ceux dont le spectre comptent, les longueurs d'onde permettant à la vitamine D3 d'être synthétisée.

Comment ça marche?

Une épaisseur de la peau, différente selon le mode de vie des espèces, stocke des stérols nommé 7-déshydrocholestérol (nommé parfois provitamine d3), qui une fois cassés deviennent notre vitamine d3 inactive le cholécalciférol . Le foie traite ensuite cette forme inactive, qui devient alors utilisable par le corps pour réguler le calcium.

Les UV b vont jouer un autre rôle, celui aussi de détruire l'excédent ! Et oui, on entend souvent qu'on peut vite faire des surdoses de d3, mais avec une source UVB c'est un problème qui n'existe "presque pas". Je dis ça car il y a toujours des gens pour mettre de la d3 sur tous les insectes ou repas malgré les tubes UV!


On en fait quoi? Et on la fournie comment la vitamine ?


/1
Il existe 2 approches voir 3. La première, la source UV B. Un tube de bonne qualité est idéal, et on le changera selon le type, tous les 6 mois à 1 ans pour les T8 et 1 an à 1,5 an pour les T5.
Le but n'est pas d'éclairer tout, sur toute la surface, et toute la journée. Il est préférable de localiser les zones d'exposition. Pour les espèces forestières et crépusculaire, une localisation réduite, va venir imiter la tâche de lumière qui perce à travers le feuillage, où qui éclaire les hautes branches légèrement dégagée de la canopée. Pour les crépusculaire, celà va permettre surtout de réduire la zone afin de laisser l'animal se réguler.

En fait 2 à 3 heures par jour suffit largement pour la plupart des espèces, et certaines études sur les caméléons montrent qu'ils peuvent en 2-3 heures synthétiser la dose pour la semaine qui suit!

En fait il est important de connaitre le mode de vie et le rythme des animaux.

Les animaux désertiques, s'exposent aux heures du début de matinée, et en fin de journée. On ne trouvera que rarement un lézard qui se promenera en australie en plein milieu de l'après-midi sous un soleil de plomb. Entre chaleur et radations UV, c'est la mort assurée. Souvent les individus qui sortent à ces heures, suivent les ombres des arbres et des rochers, c'est comme ça qu'ils "trichent" pour profiter que la compétition soit sous les pierres à l'ombre ou enfouies.


Il est donc important de laisser aux animaux le choix de s'extraire des UV sans que cela ne les forcent à aller dans leur cachette. Mais aussi le mieux est de séparer source UV et de chaleur. Les combos, au départ j'aimais bien, mais en comprenant grâce aux vétérinaires, études récentes etc... Ce que cela faisait subir aux animaux j'ai arrêté. En effet on force l'animal à un choix, j'ai besoin d'UV, mais je me surchauffe ou j'ai besoin de chaleur mais je prolonge de trop mon exposition. En laissant le choix, on verra souvent que les animaux se gèrent très bien tous seuls.


Il existe néanmoins des exceptions, comme les pogonas par exemple qui peuvent aller en priorité sur la source la plus lumineuse. Quand j'étais en magasin, certains pogonas allaient toujours là où était la lumière la plus forte. Le résultat? Le tube LED se retrouvait du coup être la zone de chauffe, et ça, à 60 cm de la zone d'exposition et de chauffage pour une raison simple, un partie de la souche se trouvait de quelques cm plus proches de ce côté du tube LED que de l'autre. Ca parait bête, mais il faut penser à bien vérifier ses installations et comportement une fois le tout mis en place.

/2
La 2ème et 3ème si on peut dire, c'est l'alimentation divisée en 2 catégories, les suppléments en poudre, et la supplémentation carnée.

En effet nos insectivores, ne synthétisant par la vitamine d3, ne vont pas fournir aux nos animaux la précieuse ressource. Et sans source UV, on va devoir supplémenter. Et là c'est plus ou moins à la louche. Car là où supplémenter une gamelle pour un Tiliqua ou un Teju est simple car on peut donner la dose recommandée par kilo par semaine (marque Nekton), c'est bien plus compliqué avec les insectes. C'est pour ça que dans ce cas, une source UV B ne sera jamais de trop. Dans le cas des animaux albinos, avec des sources qui sont de bonne marque et de pourcentage plus faible (6% arcadia, shedweller par exemple) et une zone localisée, l'animal va rarement subir des brûlures. Par contre attention aux solar raptor et combo UV/Chaleur, qui là vont très vite brûler l'animal!

Choisissez bien votre marque de supplément, évitez exo terra , trixie et autres marques cata.

Sinon les proies carnées, comme les souris et autre mammifères, vont synthétiser cette vitamine. On peut donc se passer de source UVB pour les espèces qui en consomment.
MAIS! Une source UV B ne fera jamais de mal et sera toujours un plus!


Voilà pour le début du topic.
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum